7 tagged articles Suède/Sweden

Petit hommage... 28/05/2015

Play the video
... à un personnage majeur du rallye des années 1960 et de l'histoire sportive du constructeur automobile Saab (dont il fut, par la suite, le responsable des relations publiques, ce qui lui valut le surnom de Monsieur Saab), le pilote suédois Erik Carlsson, qui nous a quittés hier, mercredi 27 mai 2015, à l'âge de 86 ans, et que je vous propose de retrouver, le temps de cette vidéo, en compagnie de sa voiture fétiche, la Saab 96 et son moteur trois cylindres en ligne à deux temps à la sonorité si caractéristique: Repose en paix, Monsieur Saab!

Tags : hommage - pilote - Suède/Sweden - Championnat d'Europe - Rallye - Annees 60 - Saab 96 - 2 temps

Rallye de Suède 2015 27/02/2015

Play the video
Trois semaines après le rallye Monte Carlo remporté par Sébastien Ogier, la caravane du WRC posait ses valises en Suède, et plus précisément à Hagfors pour la deuxième manche du championnat du monde 2015.

Véritable monument du championnat du monde des rallyes, le rallye de Suède est la seule épreuve du calendrier, qui se dispute sur la neige et la glace.

Après un format spécial sur trois jours en 2014 (du jeudi au samedi), le rallye de Suède 2015 débutait le jeudi soir par une super spéciale pour se terminer le dimanche midi (12-15 février).

Niveau parcours, vingt kilomètres ont été enlevés par rapport à l'édition précédente, ce qui représentait donc un parcours chronométré de 309,68 km. Petite particularité mise en place depuis déjà quelques années, les concurrents passent la frontière pour disputer plusieurs spéciales en Norvège le vendredi.

Une journée qui a d'ailleurs été modifiée par l'organisation avec l'implantation d'un nouveau chrono à Röjden (spéciale inversée par rapport à 2011). On notait également huit nouveaux kilomètres dans Torsby ou encore la spéciale de Finnskogen prise en sens inverse.

Deuxième manche du championnat du monde des rallyes 2015, le rallye de Suède n'avait pas à rougir face au rallye Monte Carlo en ce qui concerne les engagés.

En WRC, on notait les présences de Henning Solberg et des débuts d'Hayden Paddon et Kevin Abbring chez Hyundai cette saison.

La catégorie WRC2 s'annonçait également ouverte. Stéphane Lefebvre (Citroën DS3 R5) devait souffrir pour son apprentissage de la neige face à une armada de pilotes scandinaves.

Jari Ketomaa faisait partie des favoris, avec la Fiesta R5, tout comme Pontus Tidemand ou le revenant Eyvind Brynildsen. Habitué au WRC2, le saoudien Yazeed Al Rajhi était également de la partie.

Tout proche de décrocher sa première victoire en WRC, Andreas Mikkelsen s'est loupé en effectuant un tête-à-queue à cinq kilomètres de l'arrivée. Aidé par les spectateurs, le norvégien rétrograde finalement à la troisième place.

Désavantagé par sa position de départ lors des deux premières étapes, Sébastien Ogier n'a rien lâché et devient le premier pilote non-nordique à remporter ce rallye de Suède à deux reprises. À la seconde place, Thierry Neuville peut être fier de son rallye au volant d'une Hyundai i20 WRC qui ne demande qu'à évoluer. :)

Quatrième mais à plus de deux minutes, Ott Tänak a semblé incapable de hausser le ton, préférant assurer de gros points.

Belle prestation d'Hayden Paddon qui termine cinquième et marque de gros points pour Hyundai. L'équipe coréenne place encore une fois ses deux voitures dans le top 5 mais le plus dur pourrait arriver avec les épreuves terre.

En bagarre face à Kris Meeke pour la sixième place, Elfyn Evans gagne ce duel de britanniques, profitant d'un tête-à-queue de son compatriote.

Côté Citroën, c'est un rallye à oublier avec des fautes à répétition pour les deux pilotes alors que Mads Østberg restait sur trois podiums consécutifs en Suède.

En WRC-2, Jari Ketomaa (Ford Fiesta R5) décroche «tranquillement» une nouvelle victoire en Suède, assurant depuis vendredi soir.

En WRC-3, le norvégien Ole Christian Veiby (Citroën DS3 R3T) était seul au départ mais il termine juste devant le suédois Emil Bergkvist (Opel Adam R2), vainqueur de l'ERC Junior en Lettonie la semaine précédente. (Classements)

Voici les meilleurs moments du rallye, filmés, sélectionnés et montés par KM Rallyvideos:

Tags : championnat du monde des rallye - Rallye - Suède/Sweden - Ogier - VOLKSWAGEN POLO 2010 - Thierry Neuville - Hyundai I20 WRC - mads ostberg - Meeke - Stéphane Lefebvre - citroën ds3

Rallye de Suède 2014 11/02/2014

Play the video
Le 62. Rally Sweden se disputait du 5 au 8 février 2014 pour le compte du championnat du monde des rallyes.

On roulait donc du mercredi au samedi pour cette 62ème édition avec des modifications mineures au niveau des spéciales : disparition du chrono mythique de Sagen, retour de Torsby et nouveauté avec le chrono d'Hara.

329 kilomètres de chronos étaient au programme avec une première journée de jeudi très courte (68 km) alors que la dernière étape était la plus longue (141 km).

On comptait finalement 18 World Rally Cars au départ de ce deuxième rendez-vous de l'année.

Les jeunes espoirs étaient bien représentés avec Ott Tänak, Pontus Tidemand et Craig Breen. Engagé de dernière minute en DS3 WRC, Eyvind Brynildsen était finalement forfait.

En WRC-2, les Ford Fiesta R5 étaient largement favorites avec notamment Jari Ketomaa.

Après un Monte-Carlo très difficile, les scandinaves ont bien répondu à domicile!

Vainqueur à deux reprises (2008 et 2012), Jari-Matti Latvala comptait bien remporter une troisième victoire en Suède cette année. En début de rallye, c'est Sébastien Ogier qui a dominé son coéquipier.

Vendredi matin, le français est parti à la faute et on a retrouvé un finlandais conquérant qui a su dominer Andreas Mikkelsen.

Grâce à ce succès, Latvala prend la tête du championnat face à Ogier! Le finlandais devra balayer la terre sur quasiment 150 kilomètres au Mexique.

Après une belle quatrième place au Monte-Carlo, Mads Østberg confirme qu'il se sent bien chez Citroën. Cette troisième position lui permet de rester au contact des deux pilotes VW au championnat.

Dans le top 4, Mikko Hirvonen aura signé un rallye transparent mais reste le premier pilote Ford en devançant le revenant Ott Tänak.

Derrière l'estonien, Sébastien Ogier a effectué une superbe remontée en enchaînant les scratchs. Le français n'a pas pu jouer la gagne dans la Power Stage avec une mauvaise position de départ.

Solide neuvième avant ce chrono, Elfyn Evans part à la faute dans la dernière spéciale.

Troisième du WRC-2 samedi matin, Karl Kruuda (Ford Fiesta S2000) a signé une superbe journée et s'impose finalement devant les Fiesta R5 de Ketomaa et Åhlin. (Classements)

Voici les meilleurs moments du rallye, filmés, sélectionnés et montés par KMRallyvideos:

Tags : championnat du monde des rallye - Rallye - Suède/Sweden - latvala - Ogier - VOLKSWAGEN POLO 2010 - mads ostberg - citroën ds3 - Mikko Hirvonen - ford fiesta wrc

À propos de... 19/12/2012

Play the video
... la Suède, pays renommé, entre autres choses, pour ses conditions hivernales, dans lesquelles se déroulaient les différents essais préparatoires du Monte-Carlo évoqués ci-dessus, voici, venue de ce pays aux m½urs automobiles semble t-il très libres (souvenez-vous de l'étonnante balade en Opel Ascona A, semblant sortie tout droit, ou quasi, d'un épisode de Shérif, fais-moi peur :D , que je vous avais proposé il y a quelques mois), une accélération départ arrêté d'une Toyota Celica GT-Four, dans sa première version ST165 (1986-1989) (en), bénéficiant, à l'image de la Mitsubishi Lancer Evolution VII et des modèles 2003-05 et 2008 de la Subaru Impreza STi déjà vues sur ce blog dans le même exercice, d'une préparation complète de la gestion électronique de son moteur, comprenant un Launch control (en) et, plus surprenant, un ALS (anti-lag system, dispositif, destiné à éliminer le traditionnel temps de réponse du turbocompresseur, normalement strictement réservé à un usage en compétition, de là ma remarque concernant les lois suédoises et/ou leur application, et bien connu des pilotes de rallye [qui, pour vous situer, sont tenus de le désactiver sur les étapes de liaison!] sous le surnom évocateur de bang bang):

Tags : toyota celica - TUNING - Suède/Sweden

Fiesta & Louise (Episode II) 06/07/2012

Sous ce titre, en forme de clin d'½il à un succès cinématographique du début des années 1990, seront repris les articles (en lui souhaitant de tout c½ur que ceux-ci seront nombreux ;) ) témoignant de la profonde sympathie teintée d'admiration que m'inspire la femme pilote de rallye britannique Louise COOK, que je vous avais présenté à l'occasion du Monte-Carlo 2012. «Cook la mignonne», comme elle se surnomme elle-même («Cute Cookie» en anglais ^^ ) qui a participé, le week-end du 27 Mai 2012 à l'exigeante manche grecque du WRC, le rallye de l'Acropole (remporté haut la main par un Sébastien Loeb proprement impérial et définitivement béni des dieux, grecs et autres), qu'elle termine (ce qui est déjà une victoire en soit) classée 29e et 6e dans la catégorie "Production" (sa voiture, une Ford Fiesta MkV ST, se conformant, pour rappel, aux règlements du Groupe N). Voici, sans plus attendre, le résumé (en anglais) de sa course, commenté par elle-même:
Performance qu'elle a rééditée un mois plus tard lors du superbe rallye de Nouvelle-Zélande, où elle se classe 27e et une nouvelle fois 6e P-WRC :) en espérant qu'un jour, son talent et sa pugnacité lui ouvrent les portes de son rêve en tant que pilote: la version RS WRC de la Ford Fiesta MkVI, que voici prise en main, d'abord, en prélude au Rallye de Suède 2011, par le gentleman driver émirati Khalid Al-Qassimi : puis, dans des conditions rocambolesques comme seuls les médias d'outre-Manche en ont le secret :D , par une journaliste de la revue Autocar :

Tags : championnat du monde des rallye - Grece. - Nouvelle-Zelande - FEMME - pilote - Rallye - Royaume-Uni - ford fiesta st - Suède/Sweden - ford fiesta wrc