5 tagged articles Trèves

Rallye d'Allemagne 2014 18/09/2014

Le 32. ADAC Rallye Deutschland se disputait du 21 au 24 août 2014 et revenait à un programme classique de trois étapes du vendredi au dimanche. Ce rallye accueillait les jeunes du JWRC et du Dmack Drive Trophy.

Une nouvelle spéciale arrivait cette année avec le chrono de Waxweiler alors que de nombreux chronos étaient raccourcis comme Moselland, Stein & Wein et Dhrontal.

Le centre du rallye était toujours situé dans la ville de Trèves (Trier en allemand).

L'an passé, c'est Dani Sordo (Citroën DS3 WRC) qui l'avait emporté.

89 équipages avaient rendez-vous pour cette manche du championnat du monde sur asphalte. Les privés en Ford Fiesta RS WRC s'ajoutaient aux pilotes officiels avec Kuipers, Protasov, Melicharek et Moffett.

En WRC-2, le plateau était léger mais restait intéressant avec Chardonnet et Maurin face aux références Tänak et Al-Attiyah.

En JWRC, les français étaient présents en force avec Éric Camilli qui s'ajoutait à Stéphane Lefebvre et Quentin Giordano.

Jeudi matin vers 11h, Thierry Neuville était loin d'imaginer le scénario du week-end. Auteur de plusieurs tonneaux lors du shakedown, le pilote belge fût rassuré dans l'après-midi : la Hyundai i20 n°7 sera au départ.

En début de rallye, on retrouve les duettistes habituels avec Sébastien Ogier et Jari-Matti Latvala. Alors que le français s'offre deux sorties en moins de 24 heures, le finlandais tenait une occasion rêvée de relancer le championnat.

Tranquille leader, la Polo n°2 dévalait un vignoble dimanche matin sur une route transformée en patinoire par le brouillard et la pluie tombée la veille.

À l'affût derrière les Polo, Kris Meeke n'a pas eu le temps de croire en la voiture, l'irlandais tapant un mur dans la spéciale suivante.

Dès lors, les deux Hyundai de Thierry Neuville et Dani Sordo se sont dirigées vers un doublé historique. Passé proche de la victoire l'an passé, le belge remporte «enfin» une manche mondiale et casse enfin la série Volkswagen. :)

À la troisième place, Andreas Mikkelsen a assuré pendant tout le rallye pour finalement terminer devant les deux Fiesta M-Sport. Déjà brillant l'an passé face à Kubica, Elfyn Evans prouve qu'il peut jouer avec les meilleurs sur asphalte. Le gallois s'offre d'ailleurs les trois points de la Power Stage.

Sixième, Mads Østberg souffre encore de la comparaison face à Kris Meeke mais rallie l'arrivée.

Auteur d'un rallye très discret, Bryan Bouffier part à la faute dans les premiers mètres de la dernière spéciale.

En WRC-2, Pontus Tidemand termine en boulet de canon et prend l'avantage sur Ott Tänak dans les derniers kilomètres. Le pilote suédois n'avait plus roulé en WRC depuis le Portugal. Longtemps en tête, Julien Maurin échoue à la quatrième place après avoir crevé dimanche matin.

Dominé par Riedemann en début de rallye, Stéphane Lefebvre a su profiter d'une pénalité de l'allemand (vingt secondes pour pointage en retard) pour faire la différence et résister dimanche. Le français s'offre un troisième succès en quatre rallyes JWRC cette saison. Chiffre trois également pour Quentin Giordano qui enchaîne les podiums.

En Dmack Drive Trophy, Tom Cave a profité des malheurs de Yerey Lemes pour l'emporter devant Sander Pärn alors que Quentin Gilbert a aligné les scratchs dimanche. (Classements)

Voici le résumé complet de ce rallye par ffsa.tv (la chaîne officielle de la Fédération française du sport automobile sur Dailymotion): ainsi que ses meilleurs moments, filmés, sélectionnés et montés par:

Tags : championnat du monde des rallye - Rallye - Allemagne. - Trèves - Thierry Neuville - Hyundai I20 WRC - Ogier - latvala - VOLKSWAGEN POLO 2010 - Quentin Gilbert - Ford Fiesta 2009 - mads ostberg - Stéphane Lefebvre - citroën ds3

Rallye d'Allemagne 2013 06/09/2013

Le 31. ADAC Rallye Deutschland se disputait du 21 au 25 août 2013 avec un programme inédit sur quatre jours et un shakedown programmé le mercredi midi.

Pour cette édition 2013, les organisateurs avaient légèrement innové avec une journée de jeudi inédite composée de deux nouveaux chronos. Pour le reste, c'était du grand classique avec notamment les spéciales mythiques de Panzerplatte et Dhrontal.

Vainqueur en 2011, Sébastien Ogier partait logiquement favori même si la Volkswagen Polo R WRC disputait son premier rallye 100% asphalte.

Environ 80 équipages étaient présents pour cette nouvelle édition du rallye d'Allemagne avec du classique du côté des WRC qui étaient au nombre de 13.

Beaucoup de monde également du côté des WRC-2 (13), WRC-3 (8) et JWRC (11).

Au terme d'un duel magnifique face à Thierry Neuville, Dani Sordo remporte sa première victoire en WRC.

Avec plus de cent rallyes en WRC au compteur, l'espagnol empoche enfin un succès attendu sur asphalte.

Partant à la faute sur la fin du dernier chrono, Thierry Neuville échoue de peu mais signe un quatrième podium consécutif qui lui permet d'occuper seul la seconde place du championnat.

En s'imposant dans la Power Stage, Sébastien Ogier (qui était parti à la faute le vendredi matin) sauve légèrement son week-end et peut toujours être titré en Australie. Le français devra marquer neuf points de plus que Thierry Neuville (d'autres cas de figure existent bien sûr avec Latvala et Hirvonen...)

En WRC-2, Robert Kubica (Citroën DS3 RRC) s'impose pour la troisième fois cette saison après une bagarre énorme face au jeune Elfyn Evans (Ford Fiesta R5).

Dans le WRC-3 et le Citroën Top Driver, Sébastien Chardonnet aura dominé le rallye de bout en bout et reprend la tête du championnat face à Keith Cronin.

Suite à un accident (le deuxième du week-end, après celui, durant le premier passage dans Panzerplatte, entraînant l'annulation du second, ayant coûté la vie à un équipage néerlandais, composé de Rob de Vos et Marcel Benning, participant, à bord de leur Triumph TR7 V8, à une démonstration de Véhicules Historiques de Compétition) en WRC-2 où deux spectateurs sont impliqués, la dernière spéciale a été interrompue. (Classements)

Voici les meilleurs moments du rallye, filmés, sélectionnés et montés par:
jmvideobelgium, fmrallymovie, Frank Flämig, MGRallyvideos, TeamMaxiCorde et RallyeMadCom auxquels j'ajouterai une brève vidéo en hommage à Rob de Vos et Marcel Benning.

Tags : championnat du monde des rallye - Allemagne. - Trèves - shakedown - Rallye - sordo - Mikko Hirvonen - Robert Kubica - sebastien chardonnet - citroën ds3 - Thierry Neuville - mads ostberg - ford fiesta wrc - Ogier - latvala - VOLKSWAGEN POLO 2010 - hommage - pilote - pays-bas - British Leyland - TRIUMPH - TR7 - v8 - vhc

Retour en Allemagne ;) 16/09/2012

Pour évoquer ce qui, à l'image de Ypres en Belgique ou du Rallye d'Alsace en France, constitue le sommet de la saison allemande des rallyes, je veux bien entendu parler du 30. ADAC Rallye Deutschland, organisé, du 23 au 26 août 2012, par l'ADAC et disputé autour de Trèves, pour le compte des Championnats du monde (WRC) et d'Allemagne (DRM) des rallyes. Il représentait un parcours de 744,96 km, divisé en trois étapes (deux, faisant chacune l'objet d'un classement distinct, pour les concurrents engagés en DRM, qui ne roulaient pas le dimanche) et six sections, et comportait quinze épreuves spéciales d'une longueur totale de 368,63 km.

Jamais inquiété, Sébastien LOEB (Citroën DS3 WRC), déjà vainqueur de huit éditions mondiales (l'épreuve comptait auparavant pour le Championnat d'Europe) sur neuf disputées et donc immense favori, remporte facilement son neuvième rallye d'Allemagne. Un seul pilote aurait pu rivaliser avec le français sur ce terrain mais, il ne disposait pas d'une World Rally Car : le vainqueur de l'an dernier, Sébastien OGIER.

Hors du coup, les Ford officielles et Mikko HIRVONEN n'ont rien pu faire face à la domination du multiple champion du monde qui compte plus de cinquante points d'avance, soit deux victoires et gagne en plus la Power Stage.

Avec une bonne quatrième place, le norvégien Mads ØSTBERG (Ford Fiesta RS WRC) revient à seulement deux points de son compatriote Petter SOLBERG, troisième du championnat.

Deux espoirs du rallye ont brillé ce week-end malgré un passage en Rallye 2 samedi soir : Thierry NEUVILLE (Citroën DS3 WRC) et Ott TÄNAK (Ford Fiesta RS WRC).

Grosse performance de Sébastien OGIER (¦koda Fabia) en Super 2000 puisqu'il gagne une nouvelle fois sa catégorie et signe son meilleur résultat de la saison avec une sixième place finale.

Très bon rallye de Mathieu ARZENO également pour sa deuxième course en 207 S2000 sur une manche WRC avec la troisième place de la catégorie et surtout une dixième position générale pour un rallye sans faute !

Un quatrième français a brillé ce week-end avec Sébastien CHARDONNET (Citroën DS3 R3T) qui termine à la quinzième place, la première du Groupe R, le Groupe N revenant au polonais Michal KOSCIUSZKO (Mitsubishi Lancer Evolution X), par ailleurs treizième du classement final.

À propos de ces deux groupes, on déplorera l'abandon précoce de Louise COOK, la femme pilote britannique ayant été trahie dès le secteur de liaison qui devait la mener à la première spéciale par la Ford Fiesta (MkVI) R2 qui remplace désormais sa bien connue MkV ST N3. :(

Les épreuves de doublure nationales ont, elles, vu la double victoire de Mark WALLENWEIN (¦koda Fabia S2000) devant, le vendredi, Felix HERBOLD (Ford Fiesta S2000) et Ruben ZELTNER (pilote allemand, marié à une autrichienne, de là la confusion qui règne parfois, y compris sur ce blog :$ , autour de sa nationalité, courant sur Porsche 911 GT3 et qui, tout comme le pilote de la Ford, sera contraint à l'abandon le lendemain) et, le samedi, Georg BERLANDY (Peugeot 207 S2000) et Sandro WALLENWEIN (Subaru Impreza STi N16), son frère aîné.

Voici les meilleurs moments de cette épreuve, sélectionnés par:
RallyeMadCom, rallyexara, TeamMaxicorde et Frank Flämig.

Tags : championnat du monde des rallye - Rallye - Allemagne. - Trèves - sebastien loeb - Mikko Hirvonen - Thierry Neuville - sebastien chardonnet - citroën ds3 - latvala - Solberg - mads ostberg - ford fiesta wrc - Ogier - Skoda Fabia

Allemagne, encore! ;) 29/06/2011

Allemagne, encore!  ;)
Et avenir aussi car, à l'instar des Super 2000 "nouvelle formule", dont la MINI John Cooper Works S2000 1,6 T (voir ICI) est la première représentante, l'abandon progressif des anachroniques motorisations deux litres atmosphériques concerne aussi les voitures engagées dans la classe 3 du Groupe R, comme cette Citroën DS3 (modèle déjà évoqué dans cet article, où je m'amusais à la mettre en parallèle avec les Renault Supercinq GT Turbo d'antan, et en bonne voie pour supplanter aux avant-postes de la catégorie la pourtant réputée Renault Clio III RS), ici alignée en qualité de voiture ouvreuse lors du récent rallye d'Allemagne, ce qui n'a pas empêché son pilote, l'expérimenté Sven HAAF, co-piloté par Tanja GEILHAUSEN, d'assurer le spectacle :) , voyez plutôt :

Tags : avenir - championnat du monde des rallye - Rallye - Allemagne. - Trèves - Frein à main - citroën ds3

Chose promise, chose due ;) 30/08/2011

Play the video
Après la version Super 2000, voici la MINI John Cooper Works WRC, concoctée, tout comme la première, les différences entre les deux, principalement un aileron arrière plus prononcé pour plus d'appui aérodynamique et une bride de turbocompresseur (de type Twin Scroll) d'un diamètre plus important, ce qui permet un gain de puissance de l'ordre de 40 kilowatts (soit de 180 à 220), étant somme toute assez mineures, l'une pouvant devenir l'autre en assez peu de temps, conformément à l'esprit du règlement technique mis en place cette année par la FIA, par le très compétent (trois titres successifs gagnés avec le SWRT, dont il était partenaire, entre 1995 et 1997) et expérimenté (les Porsche 911 SC RS Gr.B et BMW M3 E30 Gr.A, c'était lui! Et, dans le cas de la bavaroise, déjà avec Patrick Snijers parmi les clients, que le monde est petit :D ) préparateur anglais Prodrive, ici l'exemplaire appartenant à l'équipe Drive-Pro (celle de Snijers étant couvée par BMA - Bernard Munster Autosport) et habituellement confié à Alexandre Bengué en Championnat de France, en essais à Alès aux mains du pilote corse de 26 ans Pierre CAMPANA, en vue de son engagement, avec le soutien de la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile), à son volant aux rallyes WRC d'Allemagne (du 19 au 21 Août, qu'il terminera à la 18° position) et d'Alsace (du 30 Septembre au 2 Octobre):

Tags : avenir - championnat du monde des rallye - Championnat de France - Rallye - Allemagne. - Trèves - alsace - pilote - Corse - Mini Cooper S - Prodrive