8 tagged articles peugeot 208

Rallye du Rouergue 2015 17/07/2015

Le 42ème Rallye Aveyron "Rouergue-Midi Pyrénées", organisé par l'Association Sportive Automobile du Rouergue, se disputait du 9 au 11 juillet 2015 autour de Rodez, préfecture du département de l'Aveyron en région Midi-Pyrénées.

Ce rallye comptait pour le championnat de France Pilotes mais aussi pour l'Opel Adam Cup et le Citroën Racing Trophy Junior.

Il représentait un parcours de 648,640 km comportant dix Épreuves Spéciales d'une longueur totale de 206,88 km.

L'an passé, Olivier Marty a survolé les débats à bord d'une Ford Focus RS WRC, s'imposant devant les Citroën DS3 WRC de Da Cunha et Gilbert.

Près de 130 équipages étaient présents sur cette quatrième manche du championnat de France des rallyes.

Vainqueur au Touquet et au Lyon-Charbonnières, Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) était le grand favori de cette édition face aux autres WRC de Roché (Ford Fiesta RS WRC), Marty, Brunson (Ford Fiesta RS WRC) et Da Cunha (Citroën C4 WRC).

Dans le Groupe R, Yoann Bonato était le grand favori sur sa Peugeot 208 T16 tout comme Sylvain Michel en Super 2000. En l'absence de Gilles Nantet, victime d'un accident de moto :( , Patrick Rouillard avait l'occasion de prendre le large dans le trophée Michelin.

En Opel Adam Cup, Rémi Jouines, Romain Fostier et Florian Bernardi devaient à nouveau se battre pour la gagne alors que dans le championnat de France Junior, Laurent Pellier défendait sa place de leader face à Romain Di Fante.

Dans le Groupe N, Jean-Nicolas Hot était le grand favori alors que le F2000 s'annonçait plus ouvert entre les BMW 318 Compact de Jean et Chivaydel, la Peugeot 206 S16 de Sichi, la Renault Clio RS de Sirmain ou encore la Renault Mégane RS de Corneau.

Ce rallye du Rouergue s'est rapidement résumé à un duel entre Olivier Marty et Jean-Michel Da Cunha.

Après les déboires de Brunson, Roché et Cuoq, le pilote de la Ford Focus RS WRC '08 a compté jusqu'à dix-huit secondes d'avance samedi matin avant de connaître des problèmes de boîte de vitesses et «laisser» Jean-Michel Da Cunha se diriger vers une première victoire à domicile.

La neuvième participation en WRC fût la bonne pour l'aveyronnais qui s'impose devant Yoann Bonato et Jean-Marie Cuoq. Bien remonté en troisième place, le pilote ardéchois conforte encore un peu plus sa première place au championnat devant Manu Guigou, excellent septième sur sa Renault Clio RS R3T.

En trophée Michelin, Éric Mauffrey (Peugeot 208 T16) relance sa saison avec une première victoire devant Frédéric Raynal (Ford Fiesta R5) qui a pris le meilleur sur Pierre Ragues (Citroën DS3 R5) dans le dernier chrono.

À la huitième place, le pilote local Jean-Laurent Chivaydel remporte le Groupe F2000. Longtemps dans le top 10, François Pelamourgues (Renault Clio R3) perd gros dans la dernière boucle après avoir connu de gros problèmes de freins.

En Opel Adam Cup, Rémi Jouines fait le trou au championnat avec une troisième victoire consécutive. Second, Florian Bernardi s'empare de la deuxième place du championnat grâce à l'abandon de Romain Fostier.

Tout proche des voitures allemandes, Alexandre Pellier remporte un troisième succès en quatre rallyes dans le championnat de France Junior. La seconde place revient à Jérémy Jamet après l'abandon de Loïc Astier dans le dernier chrono. (Classements)

Voici le résumé complet de ce rallye par ffsa.tv (la chaîne officielle de la Fédération sur Dailymotion 8) ):
Étape 1: Étape2:
ainsi que ses meilleurs moments, filmés, sélectionnés et montés par:
romromrallye (Shakedown), SudRallye, romromrallye (course) et TeamMaxicorde.

Tags : Championnat de France - Rallye - rouergue - Aveyron (12) - Midi Pyrénées - Jean-Marie Cuoq - citroen c4 - brunson - pierre roche - ford fiesta wrc - Yoann Bonato - peugeot 208 - Rouillard - porsche 997 - emmanuel guigou - renault clio r3

Rallye Lyon-Charbonnières 2015 27/04/2015

Rallye Lyon-Charbonnières 2015
Le 67ème Rallye Lyon Charbonnières - Rhône, organisé par l'Association Sportive Automobile du Rhône, se disputait du 16 au 18 avril 2015 autour de Lyon dans le département du Rhône en région Rhône-Alpes.

Ce rallye représentait un parcours total de 738,700 kilomètres, divisé en deux étapes et cinq sections, comportant treize épreuves spéciales soit 223,230 kilomètres contre le chrono.

Deux formules de promotion étaient présentes avec l'Opel Adam Cup et le Citroën Racing Trophy Junior.

L'an passé, c'est David Salanon (Ford Fiesta RS WRC) qui l'avait emporté devant Jean-Marie Cuoq et Pascal Trojani.

Après 152 engagés dont douze WRC l'an passé, le Lyon-Charbonnières édition 2015 faisait quasiment aussi bien avec 147 équipages dont dix WRC.

Vainqueur l'an passé, David Salanon était directement opposé à Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) qui recherchait encore une première victoire dans le Rhône. Ce duo devait être accompagné d'Olivier Marty (Ford Focus RS WRC '08), Pierre Roché (Ford Fiesta RS WRC) et Pascal Trojani (Citroën C4 WRC). L'an passé, on retrouvait d'ailleurs ces cinq hommes dans le top 5 final.

Dans la classe R5, le duel entre Cédric Robert et Yoann Bonato (tout deux sur Peugeot 208 T16) semblait être inévitable.

En Opel Adam Cup, trois hommes devaient encore se détacher avec Florian Bernardi, leader du championnat, face à Rémi Jouines et Romain Fostier.

Enfin, le Citroën Racing Trophy Junior pouvait de nouveau couronner Laurent Pellier, intouchable lors du dernier Touquet.

Toujours dans le coup pour la gagne mais jamais vainqueur, Jean-Marie Cuoq tient enfin sa première victoire au Lyon-Charbonnières pour sa huitième participation.

Vite débarrassé de David Salanon sorti dans la seconde spéciale, le pilote ardéchois a parfaitement résisté au duo Trojani/Marty, ce dernier terminant le rallye avec des problèmes de boîte de vitesses.

On pourrait revoir les deux hommes en championnat de France cette année.

Quatrième, Yoann Bonato fête sa première en 208 T16 et en quatre roues motrices avec une éclatante victoire de groupe. Le duel promis face à Cédric Robert n'a pas vraiment eu lieu, le pilote du team Sainteloc devant rapidement renoncer à cause de problèmes d'embrayage.

Dans le trophée Michelin, les Porsche 997 signent un superbe triplé alors que la classe R5 a fait des dégâts avec les sorties de Martel (Citroën DS3 R5), Mauffrey (Peugeot 208 T16), Ragues (Citroën DS3 R5) et Beaubelique (Ford Fiesta R5).

Aux portes du top 10, Manu Guigou signe encore une performance majuscule au volant de la Renault Clio RS R3T. Quatorzième, Thomas Badel (Renault Clio Williams) s'impose dans le Groupe F2000 alors que le Groupe N revient à Fabrice Morel (Mitsubishi Lancer Evolution IX) et la classe R2 à Jean-René Perry (Opel Adam R2).

En championnat Junior, Laurent Pellier confirme son succès du Touquet, devançant de nouveau Romain Di Fante.

Dans l'Opel Adam Cup, la bagarre s'annonce superbe entre Rémi Jouines, Romain Fostier et Florian Bernardi. Les trois hommes occupent désormais la tête du championnat à égalité! (Classements)

Voici le résumé complet de ce rallye par FFSA.tv (la chaîne officielle de la Fédération sur Dailymotion):
Étape 1: Étape 2:
ainsi que ses meilleurs moments, filmés, sélectionnés et montés par:
SudRallye, Rallye-Addict.com, RALLYE LULU et MrDidimimi.

Tags : Championnat de France - Rallye - Rhone-Alpes - Rhône - lyon charbonnières - Jean-Marie Cuoq - citroen c4 - pierre roche - Salanon - ford fiesta wrc - Cédric Robert - peugeot 208 - Gilles Nantet - Rouillard - porsche 997 - emmanuel guigou - renault clio r3

Rallye du Limousin 2014 19/06/2014

Le 48ème Rallye National Région Limousin - Lac de Vassivière, organisé par l'ASA Limousin Automobile Club, se disputait du 8 au 10 mai 2014 pour le compte du championnat de France des rallyes dont il constituait la troisième manche.

On retrouvait un programme classique avec deux étapes, inversées par rapport à l'an passé, et le même nombre de spéciales : onze.

Le Limousin comptait également pour la 208 Rally Cup et l'Opel Adam Cup.

L'an passé, c'est Jean-Marie Cuoq qui l'avait emporté face à Julien Maurin alors que la troisième place était pour Vigion.

Pour cette troisième manche du championnat de France, on retrouvait un petit plateau avec 65 équipages malgré la présence de la 208 Rally Cup et de l'Opel Adam Cup.

En l'absence d'Eric Brunson qui renonce au championnat (problèmes de santé de son père et budget limité), le trio Maurin/Cuoq/Salanon devait se battre pour la victoire en terre limousine. En Super 2000, on retrouvait encore Romain Martel (Peugeot 207) qui était accompagné de Michel Morin en Ford Fiesta.

Après un épisode mondial malheureux au Portugal, Julien Maurin (Ford Fiesta RS WRC) a vite repris ses marques sur l'asphalte et en World Rally Car.

Dominé par Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) vendredi matin, le pilote Yacco a enchaîné une série de huit scratchs consécutifs pour remporter logiquement une première fois le Limousin.

Avec ce succès, Julien Maurin reprend la tête du championnat et sera présent à Antibes dans trois semaines.

Absent au Limousin depuis 2007, David Salanon (Ford Fiesta RS WRC) a beaucoup appris en vue de la saison prochaine et décroche la dernière marche du podium.

Dans le trophée Michelin, Patrick Rouillard (Porsche 997 Cup) l'emporte après un beau duel face à Jean-Charles Beaubelique (Ford Fiesta R5).

Honneur ensuite à Manu Guigou (Renault Mégane RS), vainqueur du Groupe N, Frédéric Raynal, proche du top 10 avec sa Ford Escort RS Cosworth, et, bien sûr, Yoann Bonato (Opel Adam), vainqueur de la classe R2 devant les pilotes Peugeot.

En 208 Rally Cup, Eric Camilli signe sa première victoire mais c'est Stéphane Lefebvre qui prend la tête du championnat grâce aux trois points du meilleur performer.

Devancé par Johan Notargiocomo samedi matin, Jordan Berfa a récupéré la troisième place dans les ultimes chronos.

En Opel Adam Cup, c'est aussi une première pour Florian Bernardi. La suite du championnat s'annonce superbe avec trois pilotes (Perry, Jouines et Bernardi) en sept points. (Classements)

Voici les meilleurs moments de ce rallye, filmés, sélectionnés et montés par:
romromrallye et TeamMaxiCorde.

Tags : Championnat de France - Rallye - Limousin - Jean-Marie Cuoq - citroen c4 - Salanon - ford fiesta wrc - Rouillard - porsche 997 - emmanuel guigou - renault mégane RS - Stéphane Lefebvre - peugeot 208

Rallye du Touquet 2014 24/03/2014

Le 54ème Rallye Le Touquet – Pas de Calais, organisé par l'Association Sportive Automobile Club du Nord de la France et le Touquet Auto Club, se disputait, autour du Touquet-Paris-Plage dans le département du Pas-de-Calais en région Nord-Pas-de-Calais, du 13 au 15 mars pour le compte du championnat de France des rallyes, dont il constitue la manche d'ouverture.

Le Touquet comptait également pour l'Opel Adam Cup et la Peugeot 208 Rally Cup.

Ce rallye représentait un parcours de 558,32 kilomètres dont 204,22 de chronos.

L'édition VHC débutait à partir de l'ES3 et se déroulait avant le championnat de France.

Eric Brunson restait sur trois victoires consécutives au Touquet.

Cette saison débutait avec un plateau royal au Touquet avec plus de 140 équipages attendus au départ. On retrouvait notamment onze World Rally Cars avec un trio Cuoq/Brunson/Maurin qui devait jouer devant comme l'an passé.

Face à ce trio, Lionel Baud et Quentin Gilbert pouvaient surprendre et accrocher une place sur le podium.

Dans les coupes, la 208 Rally Cup était très fournie avec 21 autos alors que l'Opel Adam Cup accueillait douze candidats.

Champion de France en titre, Julien Maurin n'avait jamais fait mieux que troisième au rallye du Touquet, c'était en 2011.

Sur cette édition, le pilote de la Ford Fiesta RS WRC a semblé intouchable même si Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) était tout proche avant d'abandonner sur une double crevaison.

Engagé dans un programme en WRC-2, on ne reverra plus le pilote Ford avant le Mont-Blanc en septembre! :(

Autre animateur ponctuel du championnat de France, Quentin Gilbert décroche une superbe seconde place pour sa première en WRC. Le pilote de l'autre Citroën C4 WRC devance Pierre Roche (Mini Cooper WRC) qui termine une troisième fois de suite sur cette dernière marche du podium au Touquet. C'est lui qui réalise la meilleure opération au championnat alors qu'Eric Brunson (Ford Fiesta RS WRC), favori pour le titre, a abandonné.

Engagé hors championnat, Laurent Bayard, le patron du centre de contrôle technique «Sécuritest» à Lillers, place sa plus toute jeune mais toujours fidèle et fringante Toyota Corolla WRC à une belle cinquième place finale. :)

En 208 Rally Cup, Stéphane Lefebvre remporte un succès largement mérité après avoir mené de bout en bout. En vue du championnat, Charles Martin signe le départ idéal dans cette coupe.

Seizième, Manu Guigou (Renault Mégane RS) remporte le Groupe N face aux quatre roues motrices.

En Opel Adam Cup, Jean-René Perry conserve sa première place finale pour cinq secondes face à Florian Bernardi.

Classé dans les quarante premiers, Thomas Caron (Renault Supercinq GT Turbo) décroche la timbale en F2000. (Classements)

Du côté des petites classes et/ou équipages amis, on notera enfin la seconde place dans la classe 3 du Groupe N (54ème scratch) décrochée par les époux Mickael et Aurélie Delrue (Renault Clio Ragnotti). ;)

Voici le résumé complet du rallye par ffsa.tv (la chaîne officielle de la Fédération sur Dailymotion 8) ):
Première étape: Seconde étape:
ainsi que ses meilleurs moments, filmés, sélectionnés et montés par:
KM Rallyvideo, FM rallymovies, www.sideways.lu, TeamMaxiCorde et RallyShowTimes.

Tags : Championnat de France - Rallye - Nord-pas-de-calais - Pas-de-Calais (62) - Le Touquet - Côte d'Opale - Jean-Marie Cuoq - Quentin Gilbert - citroen c4 - brunson - ford fiesta wrc - José Barbara - pierre roche - Mini Cooper S - Laurent Bayard - Toyota Corolla - Gilles Nantet - porsche 997 - emmanuel guigou - renault mégane RS - Stéphane Lefebvre - peugeot 208 - pilote - renault clio2

Rallye de France 2013 27/10/2013

Le 4ème Rallye de France-Alsace se disputait du 3 au 6 octobre 2013 pour le compte du championnat du monde des rallyes, dont il constituait la onzième manche.

Ce rallye était bien sûr marqué par la dernière participation de Sébastien Loeb en WRC. Le multiple champion du monde français était le grand favori de cette 4ème édition.

Programme classique et largement raccourci (près de 100 km de chronos en moins) pour cette édition 2013 avec des journées de vendredi et samedi inversées par rapport à 2012. Quelques modifications étaient à noter comme la disparition de la spéciale du Pays de la Haute Bruche apparue pour la première fois l'an dernier.

Pour diminuer le kilométrage et donc les coûts, la plupart des spéciales sont raccourcies avec notamment le chrono du Pays d'Ormont qui perd dix kilomètres.

Comme en 2012, le rallye était intégralement retransmis sur la chaîne Sport +.

En plus du WRC, le rallye de France accueillait des manches du Citroën Top Driver et du JWRC.

Belle réussite pour cette 4ème édition du rallye de France en Alsace avec 88 équipages engagés.

Du côté des WRC privées, on retrouvait deux Fiesta WRC pour Lionel Baud et Romain Dumas alors que Tomas Kostka était présent en DS3.

En WRC-2, la liste pouvait décevoir puisque Paddon, Wiegand ou encore Brynildsen étaient absents. En WRC-3, Cédric Robert (finalement forfait) et Enrique Garcia Ojeda constituaient de sérieux rivaux pour les concurrents habituels du Citroën Top Driver.

Enfin, de nombreux amateurs et jeunes espoirs français étaient présents dans les «petites» classes en 2 roues motrices.

Carton plein pour Sébastien Ogier (Polo R WRC) ce week-end. Après avoir remporté, à la faveur de la «Power Stage», le titre de champion du monde le jeudi soir, le français s'impose une deuxième fois sur ce rallye de France en Alsace.

Très déçu vendredi midi après un début de rallye compliqué, le pilote Volkswagen a ensuite enchaîné les scratchs pour prendre logiquement la tête en profitant notamment d'une crevaison de Thierry Neuville (Ford Fiesta RS WRC).

Après avoir remporté sa première victoire en Allemagne, Dani Sordo confirme son talent sur asphalte avec une nouvelle deuxième place ici en France. L'espagnol visera à nouveau la gagne en Catalogne à la fin du mois.

Fin de carrière en demi-teinte pour Sébastien Loeb (Citroën DS3 WRC) qui a longtemps bataillé pour la victoire avant de sortir très tôt le dimanche matin.

Rallye parfait pour Robert Kubica (Citroën DS3 RRC) qui signe un quatrième succès cette année et reprend la tête du championnat WRC-2.

Leader en Citroën Top Driver depuis l'ES4, Quentin Gilbert remporte logiquement sa première victoire et devance Sébastien Chardonnet. Ce dernier jouera le titre face à Keith Cronin en Grande-Bretagne mais est d'ores et déjà champion WRC-3.

Du côté des amateurs, Xavier Lemonnier (Mitsubishi Lancer Evolution X) remporte la classe R4 avec une belle place dans le top 20 alors que Stéphane Lefebvre (Peugeot 208) remporte le R2. (Classements)

Tags : championnat du monde des rallye - Rallye - France - alsace - sebastien loeb - Alsacien - sordo - Robert Kubica - Quentin Gilbert - sebastien chardonnet - citroën ds3 - Thierry Neuville - ford fiesta wrc - Stéphane Lefebvre - peugeot 208 - Ogier - latvala - VOLKSWAGEN POLO 2010