5 tagged articles Swap

«Sans maîtrise, la puissance n'est rien» 28/10/2014

Play the video
Comme nous le rappelle le slogan d'un célèbre fabricant italien de pneus (également connu des esthètes coquins pour ses fameux calendriers 8-p ), que cette vidéo, due à une équipe, le Trotina Rallye Team, alignant avec succès (le palmarès, ponctué de nombreuses victoires de classe, de son pilote, Petr ¦imurda, en atteste) une ¦koda 130 LR (variante préparée suivant les règlements qui régissaient le Groupe B de la ¦koda type 742, mieux connue sous ses appellations commerciales ¦koda 105, ¦koda 120 et ¦koda 130, et avec laquelle l'équipe d'usine engrangea pas mal de résultats probants en championnats d'Europe, dont une retentissante [au point d'inspirer mon père, qui posséda, entre deux Wartburg 353 W, une ¦koda 130 L ;) ] seconde place aux Boucles de Spa 1986, et du monde, principalement des ½uvres de Ladislav Křeček, son pilote fétiche, qui sera, par la suite, triple Champion de Tchéquie des rallyes, en 1996, 1998 et 1999, sur une autre auto que j'affectionne, la Ford Escort RS Cosworth) au moteur (arrière!) «swappé» (swap... qui n'en pas exactement un, sachant que la ¦koda Fabia I a connu deux versions «1.4», toutes deux homologuées auprès de la FIA, la première dans la classe 1 du Groupe N et la seconde dans la 5 [5K suivant la classification FFSA] du Groupe A, l'une, la «16V», avec un moteur Volkswagen et l'autre, la «MPI», animée par une unité maison... extrapolée du 1300 bien connu des Felicia, Favorit et... 130 ^^ et dont il s'agit ici) avec un 1400 de Fabia en Coupe de République tchèque des rallyes et très judicieusement intitulée «The Control Day», illustre à merveille. Voyez plutôt:

Tags : Rallye - République Tchèque - drift - gymkhana - Skoda 130 LR - Swap - Skoda Fabia

À propos du Rallye Wartburg 2012 31/08/2012

Si le traitement réservé à mes voitures de prédilection (Wartburg 353 W, Subaru Impreza et, même si celle-ci n'est pas évoquée dans le texte, Mitsubishi Lancer Evolution) n'appelle pas de remarque particulière, je me permettrai une petite digression, le temps de revenir brièvement sur une auto que vous avez peut-être remarquée dans la troisième vidéo illustrant l'article le concernant, à savoir la version GTI de la Volkswagen Lupo (modèle déjà évoqué dans ces colonnes, voir ICI ;) ) dont voici, en action, un autre exemplaire préparé (dans un style qui n'est pas sans évoquer ce que l'on nomme, dans le monde du tuning, le «German Look») en vue de disputer des courses de côte en Suisse :
Si jamais vous vous demandiez ce que pourrait donner le mélodieux (à plus forte raison lorsqu'il est, comme ci-dessous, équipé d'un kit d'admission directe 8-p ) moteur 1.6 L à seize soupapes une fois monté dans une caisse encore plus légère que celle de la concurrente malheureuse, pour cause de coffre exigu et de tarifs prohibitifs, de ma très chère grenouille, comme celle, par exemple, d'une Trabant 601, ne cherchez pas plus longtemps, des passionnés de l'auto emblématique de la RDA l'ont fait :
Et, que j'évoquais, en début d'article, mes préférences, la Renault Twingo I dans tout ça, me direz vous? C'est vrai que cela fait quelques temps que je ne vous ai plus rien proposé à son sujet mais, en voici une, datant de 1995, bien dans le ton de ce billet car animée, non plus par sa motorisation d'origine, type C3G, d'une cylindrée de 1.239 cm³ mais bien, par un 1.8 L, provenant d'une Laguna et revendiquant, selon Samantha van Baarsen, sa créative propriétaire néerlandaise, un bon 110 chevaux :) :

Tags : course de côte - volkswagen - LUPO - german look - Suisse/Switzerland - TUNING - Caméra embarquée - Trabant - Swap - 16V - Admission - Allemagne. - RDA - renault - Twingo - laguna - FEMME - pays-bas

Mais, bon, en toute honnêteté... 31/12/2009

... on peut aussi, en cherchant bien, trouver des moteurs turbo de m**de, comme l'illustre fort bien la vidéo (américaine, la seule de ce blog, cultivant, les plus fidèles l'auront peut-être remarqué, un certain anti-américanisme) ci-dessous.

Prenez une Honda del sol (modèle connu chez nous sous le nom de CR-X), greffez y un moteur 1800 d'Integra dopé jusqu'à l'excès (634 ch, soit plus de 300 de trop pour la route... pour laquelle elle n'est peut-être pas prévue mais, alors, pourquoi diable l'y essayer?) par un turbocompresseur (ou comment dénaturer, pour ne pas dire massacrer purement et simplement, une des meilleures, question rendement, mécaniques atmosphériques du monde) équipé de ce gadget en vogue appelé Dump valve et vous obtenez cette chose ahurissante et assourdissante, patinant à qui mieux-mieux jusqu'en troisième, effrayant chiens et enfants à son passage!

Tout ça pour dire que, au delà de la question, certes sincère mais très subjective, de la sonorité, ma fronde contre les "fameuses" Super 2000, en général et la 207 en particulier, parce que récemment couronnée championne de France 2009 au détriment d'une 307 WRC, sacre m'interpellant par les perspectives industrielles et économiques qu'il ouvre, a des racines plus profondes.

Car, soyons clairs, en bannissant, pour de discutables questions de coûts, les technologies de pointe des autos de rallyes actuelles, la FIA a lancé un bien mauvais signal, les faisant régresser de 15 ans point de vue transmission et de 30 pour ce qui est des moteurs (la carrière en Mondial de la BMW M3 E30 ayant, au même titre que celle des Kit-Cars A7 comme la 306 Maxi, été somme toute assez anecdotique car limitée aux épreuves sur asphalte, la bête, bien que capable en rallyes, comme en atteste son palmarès en championnats nationaux et européen, ayant surtout et avant tout été pensée pour le circuit)! Soit, à peu de choses près, le niveau technologique de l'industrie automobile... chinoise! De là à imaginer que les prochaines Super 2000 s'appelleront "Bong Peng" ou "Tchong Bling", il n'y a qu'un pas... qu'ont sans doute déjà franchi dans leurs voeux pervers certains papes de l'ultra-libéralisme, ceux-là même qui rêvent d'une Europe Occidentale se résumant à un centre commercial sans fin, la production étant, elle, entièrement dé-localisée en Chine ou autre pays "Low-Cost", dans lesquels le bien-être des travailleurs relève de l'utopie, au nom de la cupidité, de l'égoïsme le plus crasse, d'un écologisme bas du front et hypocrite et d'un anticommunisme aussi primaire qu'épidermique et superficiel, dont on pourrait franchement rire s'il ne transpirait pas de façon aussi véhémente et écoeurante la haine et la peur de l'autre et de l'inconnu!

Alors, oui, je dis, et ce malgré les tentatives puériles, Made in USA, de les discréditer et sans dénigrer le moins du monde les atmos, même multi-soupapes, et tractions avant, constituant l'ordinaire de la plupart d'entre-nous, moi le premier, ni les propulsions, si gratifiantes à conduire et réjouissantes à voir passer en rallyes, vive les moteurs turbo perfectionnés, vive les quatre roues motrices sophistiquées à pont pilotés... et, assumant totalement leur forte connotation géo-politique, vive les autos à moteur deux temps!

Tags : TUNING - honda del sol - Swap - acura integra - Massacre - vtec - turbo - dump valve - usa - Championnat de France - Rallye - peugeot 207 super 2000 - 307 wrc - Opinions Personnelles

Une Renault Twingo vraiment pas comme les autres! 13/01/2009

Play the video
Et pour cause, vu qu'elle est animée par... un moteur V8 Rover (le même que dans la SD1 de l'article précédent 8-p ici prélevé de son application la plus connue: un Range Rover) monté en position centrale arrière (le compartiment moteur d'origine accueillant lui les éléments de la suspension de type F1) et ici accouplé pour l'occasion à une boîte de vitesse d'origine Audi.

Née d'un pari fou entre deux fondus savoyards, le fameux Ludovic Lazareth (qui a conçu le spectaculaire kit carrosserie, qui élargi la caisse de 40 cm dans un style ouvertement inspiré des Silhouettes, qu'elle n'est pas, de chez Renault Sport concourant dans l'Eurocup Mégane Trophy, abritant de monstrueuses roues de 18 pouces chaussées de pneus slicks, et mis ses ateliers à disposition) et son technicien moteur (qui a réalisé toutes les transformations seul, après ses heures, ce qui lui a pris près de trois ans), la Twingo V8 a eu les honneurs de multiples publications dans la presse, entre autres dans le Maxi Tuning n°141 datant du mois d'octobre 2008 (à propos de cette revue et de son site internet, n'oubliez pas d'aller voter pour les galeries photos des Twingo de mes deux amies, merci d'avance pour elles) et le Newlook n°303 de décembre 2008.

Et elle roule! La voici, à sa sortie de carrosserie, partant pour ses premiers essais sur route:

Tags : renault - Twingo - TUNING - Swap - v8 - ROVER - Rhone-Alpes

Restons en Allemagne... 06/01/2009

... si vous le voulez bien, avec cette Volkswagen Golf I équipée d'un moteur à 16 soupapes (plus que probablement un 2 litres provenant d'une Golf III GTI 16V), très généreusement préparé et alimenté par deux, voraces mais ô combien enchanteurs, carburateurs horizontaux double corps Weber 45 DCOE (ceux-là même qui équipaient d'origine la Renault 12 Gordini ainsi que certaines, mais pas toutes, le moteur Ford «Pinto» pouvant aussi recevoir des 44/48 IDF verticaux, versions préparées pour les rallyes de l'Escort Mk2, voitures dont je vous ai déjà parlé, que le monde est petit! :D ), qui développerait, selon son propriétaire, la bagatelle de 240 chevaux et qui, ça c'est une certitude par contre, émet une sonorité rageuse des plus réjouissantes! $) Jugez-en plutôt: On notera que, pour s'éloigner du monde du tuning (mais sans le quitter totalement pour autant ;) ), des variantes à motorisation multisoupapes directement extrapolée du 1600 à injection mécanique d'origine de la Volkswagen Golf I GTI ont existé à l'époque et, ce, de façon suffisamment crédible pour que VAG France, en collaboration avec le préparateur allemand Oettinger, en propose officiellement une sous forme d'une série limitée, diffusée au compte-goutte (1250 exemplaires en auraient été écoulés) entre 1981 et 1983, délivrant une puissance de 136 chevaux à 6500 tours/minute... qui passait à environ 185 ch à 8500 tr/min 8-p une fois revue pour la compétition par Volkswagen Motorsport suivant les règles qui régissaient le Groupe 4, à l'image de l'exemplaire, aux couleurs d'une marque de pastilles pour la toux et ayant permis à son équipage, composé d'Alfons Stock et Paul Schmuck, de remporter, aux nez et à la barbe de pilotes d'autos de plus forte cylindrée ^^ , le titre de Champion d'Allemagne des rallyes 1981, présenté dans la vidéo, tournée durant l'annexe historique d'un Rallye-Sprint disputé à Rheda-Wiedenbrück (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) en 2009, ci-dessous:

Tags : Allemagne. - volkswagen - golf gti - TUNING - german look - Swap - Golf 3 - 16V - carburateur - weber - Clin d'oeil - k2000 - Rallye - vhc - 16S - Oëttinger - Rhénanie-du-Nord-Westphalie