3 tagged articles Eurodance

À propos de musique (épisode 3) 06/07/2015

Que mes précédents articles musicaux et leur joyeux mélange d'époques et de genres semblent avoir relativement bien marché, je me permets donc d'enfoncer le clou avec ce nouveau volet, essentiellement consacré à l'année 1994, et que j'ouvrirai par deux de ses grands succès en France à savoir:

- L'atypique (pour une chanson de rap) et mythique (pour le fan des années 1980 et de la R12 que je suis, même si leur présence dans le texte et le clip se veut, comme pour tout les éléments évoqués, surtout ironique) Je danse le mia du groupe marseillais IAM, qui atteindra la première place des charts français le 12 mars (et sera le deuxième single le plus vendu de l'année): - Et la reprise, popularisée par son utilisation dans le film Rasta Rockett (Cool Runnings), de la chanson de Johnny Nash, initialement sortie en 1972, I Can See Clearly Now par le chanteur de reggae jamaïcain Jimmy Cliff qui se hissera sur la plus haute marche du podium le 18 juin: Que je continuerai avec trois morceaux du genre en vogue en ce temps-là, l'eurodance $) , qui n'ont pas été n°1 en France mais qui n'en demeurent pas moins marquants comme:

- Mr Vain, des allemands de Culture Beat, qui montera, durant l'été 1993 (le 28 août pour être exact... soit exactement le jour où le groupe de rock alternatif new-yorkais Spin Doctors [ainsi que les 4 Non Blondes et leur cultissime titre What's Up? ;) ] intégrèrent les classements français avec leur single, extrait de l'album, sorti en 1991, Pocket Full of Kryptonite, Two Princes: ), sur la troisième marche du podium en France (et sera n°1 en Suisse, en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas, en Belgique, en Norvège et en Australie): - Omen III, de cet autre groupe allemand qu'est Magic Affair, qui se classera à la douzième place en France le 13 août 1994 (et sera prophète dans son pays ^^ ): - Et, last but not least, Saturday Night, single conçu par le producteur italien Larry Pignagnoli et interprété par la chanteuse danoise Sannie Charlotte Carlson, mieux connue sous le nom de scène de Whigfield, n°2 en France le 19 novembre 1994: Et terminerai avec ces deux «curiosités» que constituent:

- Right In The Night (Fall In Love With Music), morceau du au groupe allemand (basé, comme Culture Beat... et un certain détective privé télévisuel dont l'ombre plane régulièrement sur ces colonnes :D , à Francfort-sur-le-Main) de musique électronique Jam & Spoon feat. Plavka et s'étant classé, au printemps 1994, dans le top 10 de nombreux hit parades... mais, étrangement, pas dans l'Hexagone :o : - Et, surtout, Good Shape (nl), boys band belge, dont ce Take My Love monta à deux reprises, le 26 mars et le 7 mai 1994, à la deuxième place de l'Ultratop en Flandre, dont le groupe était originaire, et qui resta inconnu hors du plat pays qui est le mien:

Tags : Musique ♫ - Années 90 - RAP FRANCAIS - IAM 13 - Je danse le mia - Reggae - JIMMY CLIFF - I CAN SEE CLEARLY NOW - Rock Alternatif - Spin Doctors - Two Princes - Eurodance - Culture Beat Mr Vain - Magic Affair-Omen 3 - Whigfield - Saturday Night - trance - Jam & Spoon - boys band - Belgique - flandre - Good shape - Take My Love

À propos de musique (épisode 2) 06/02/2015

Que je terminais l'épisode précédent (voir ICI) sur une note de reggae, style musical que, même si je ne consomme aucune forme de stupéfiants (ni même d'alcool, mes seules «drogues» étant la caféine et la nicotine :D ), j'aime beaucoup :) , et que (le saviez-vous?) Bob Marley aurait eu 70 ans aujourd'hui 8-) , je vous proposerai donc de le retrouver, en compagnie de son groupe vocal, The Wailers, avec deux de ses grands succès que sont:

- One Love/People Get Ready, chanson initialement parue en 1977 sur l'album Exodus et ici dans sa version la plus connue, telle qu'on la retrouvait sur la compilation Legend, parue en 1984 et à l'occasion de laquelle ce clip fut tourné: - et Could You Be Loved, extraite de son huitième et dernier album, intitulé Uprising et sorti en 1980:

Année 1980 qui va me permettre de vous proposer LE morceau emblématique s'il en est d'un genre que j'adore, la new wave, à savoir Enola Gay du groupe Orchestral Manoeuvres in the Dark (OMD pour les intimes) $) :

Et, à propos de mes goûts et préférences personnelles et que j'ai vécu le gros de mon adolescence durant la première moitié des années 1990, le son qui cartonnait en ce temps-là était celui de l'eurodance, dont voici quelques morceaux représentatifs:

- Rhythm Is a Dancer du groupe allemand Snap!, premier n°1 dance en France, entre le 5 septembre et le 17 octobre 1992: - No Limit du groupe belgo-néerlandais 2 Unlimited, n°1 dans l'Hexagone en mai 1993: - What is Love, succès de l'été 1993 du au chanteur Haddaway et au centre d'une séquence mémorable dans le film «Une nuit au Roxbury» :D : - la reprise (avec des paroles différentes 8) ) par le groupe G.O CULTURE de Darla Dirladada: - et, enfin, Living on My Own, une chanson écrite, composée et interprétée par Freddie Mercury, parue, sur l'album Mr. Bad Guy, en 1985, passée inaperçue à sa sortie et dont ce remix magistral a animé les fêtes de fin d'année 1993. ;)

Tags : Musique ♫ - Reggae - Bob Marley. - annees 70 - ONE LOVE - People get ready - Années 80 - Could You Be Loved - new wave - OMD (Orchestral Manoeuvres In The Dark) - Enola gay - Années 90 - Eurodance - SNAP! - Rhythm is a dancer - 2 Unlimited - No Limit - Haddaway - What Is Love - darla dirladada - Freddie Mercury ♥ - Living on my own

À propos de musique 17/12/2014

Et que les fêtes de faim damnée... euh, fin d'année, pardon :$ :D , approchent à grand pas, je vais vous faire un peu voyager dans le temps afin de vous proposer les vidéoclips de quelques chansons, parfois oubliées mais, m'ayant marqué. On y va? ;) C'est parti, avec une première étape qui nous permettra de retrouver l'un des plus grands succès de 19871988, le puissant et militant (en faveur des aborigènes) Beds Are Burning du groupe de rock australien Midnight Oil: La seconde nous mènera en 1991 avec ce single parvenu jusqu'à la dixième place au Top 50 et resté classé 18 semaines:
J'ai des doutes de la chanteuse française Sara Mandiano: La troisième étape de notre voyage nous amènera en 1983 avec cet énorme succès (N°3 de l'année, le 45 tours se vendit à plus d'un million d'unités rien qu'en France :o ), le croquignolet Comment ça va du groupe de pop néerlandais The Shorts:
(Lorsque je réécoute ce morceau, je m'imagine volontiers sur la route des grandes vacances à bord de la Wartburg 353 W familiale, pas vous? ^^ )
et le single numéro un de l'année au Royaume-Uni, Karma Chameleon par Culture Club :) : La quatrième étape nous renverra encore deux ans en arrière et s'assortira d'un vibrant hommage à celui à qui l'on doit ce grand moment de douceur et de poésie que constitue Il est libre Max, Hervé Cristiani, qui nous a hélas quitté cet été :( :
(Salut, l'artiste, et encore merci!)
La cinqième étape nous conduira en 1994 avec cette chanson, inconnue ou presque en France mais qui fut N°1 en Allemagne, que l'on retrouvait sur la bande originale du film Opération Shakespeare et dont le clip tournait pas mal sur MTV à l'époque: United par Prince Ital Joe feat. Marky Mark: (il est à noter que, si le premier (en) a hélas perdu la vie depuis, des suites d'un accident de la route survenu en 2001 :( , le second deviendra, par la suite, un acteur fort estimable :) , sous le nom de Mark Wahlberg 8) )
La sixième en 1968 avec cet extrait de l'album blanc des Beatles, le tonique Ob-La-Di, Ob-La-Da :) :
Et la septième et dernière (pour l'instant ;) ) en 1978 avec ce grand succès de cette année-là (single numéro 1 au Royaume-Uni durant une semaine), le reggae parodique du groupe de rock britannique 10cc, Dreadlock Holiday:

Tags : Musique ♫ - Rock Alternatif - Années 80 - Midnight Oil. - Beds are burning - Variété française - Années 90 - Sara Mandiano - J'ai des doutes (HD) - pays-bas - The Shorts - Comment ça va - new wave - Culture Club - Karma Chameleon - Il est libre Max - Hervé Christiani - Eurodance - Marky Mark and Prince Ital Joe - Annees 60 - The Beatles. - Ob-La-Di Ob-La-Da - annees 70 - Reggae - 10cc