7 tagged articles alsace

Rallye Plaine et Cimes 2015 19/05/2015

Le 42ème Rallye Régional Plaine et Cimes, organisé par l'Association Sportive Automobile Mulhouse Sud Alsace, se disputait le 2 mai 2015 autour de Cernay dans le département du Haut-Rhin, en région Alsace.

Cette édition moderne était doublée par une troisième édition VHC et une deuxième édition en VHRS.

Ce rallye représentait un parcours de 143,300 kilomètres, divisé en une étape et trois sections, comportant six épreuves spéciales d'une longueur totale de 39,900 kilomètres.

L'an passé, c'est Murat Dogral (Porsche 997 GT3) qui l'avait emporté devant Paul Reutter et David Edel.

Triple vainqueur de l'épreuve entre 2011 et 2013, Paul Reutter visait logiquement un quatrième succès cette année.

Face au pilote de la Porsche 997 GT3, Antonin Mougin passe de la Renault Clio R3 à la Peugeot 207 S2000 et pouvait viser la victoire très rapidement et peut-être dès ce week-end.

Dans le Groupe R, Olivier Courtois (Renault Clio RS R3T) devait être intouchable tout comme Olivier Virlat (Peugeot 206 S16) en Groupe F2000 alors que le Groupe N s'annonçait plus ouvert.

Malgré des conditions parfois humides peu adaptées à sa Porsche, Paul Reutter s'impose une quatrième sur cette épreuve. Auteur de trois scratchs en six spéciales, Reutter l'emporte devant Antonin Mougin à la découverte de sa Peugeot 207 S2000 mais victime d'un mauvais choix de pneus dans la dernière boucle.

Belle troisième place d'Olivier Courtois qui termine le rallye par un scratch et remporte le Groupe R.

Après une rude bataille face à Philippe Wehrle (Renault Clio Super 1600), David Edel l'emporte en A-6K pour sa première en Citroën C2 Super 1600.

Dixième, Maxime Braesch (Renault Clio Ragnotti) s'impose largement dans le Groupe N alors que le Groupe F2000 revient à Jérôme Schnoebelen (Peugeot 205 GTI) après une belle bagarre face à Joris Bischoff (Peugeot 106). (Classements)

Voici les meilleurs moments de ce rallye, filmés, sélectionnés et montés par:
RALLYE LULU et MaxiPixelRallye.

Tags : Coupe de France - Rallye - alsace - Haut-Rhin (68) - Mulhouse

Rallye de France 2013 27/10/2013

Le 4ème Rallye de France-Alsace se disputait du 3 au 6 octobre 2013 pour le compte du championnat du monde des rallyes, dont il constituait la onzième manche.

Ce rallye était bien sûr marqué par la dernière participation de Sébastien Loeb en WRC. Le multiple champion du monde français était le grand favori de cette 4ème édition.

Programme classique et largement raccourci (près de 100 km de chronos en moins) pour cette édition 2013 avec des journées de vendredi et samedi inversées par rapport à 2012. Quelques modifications étaient à noter comme la disparition de la spéciale du Pays de la Haute Bruche apparue pour la première fois l'an dernier.

Pour diminuer le kilométrage et donc les coûts, la plupart des spéciales sont raccourcies avec notamment le chrono du Pays d'Ormont qui perd dix kilomètres.

Comme en 2012, le rallye était intégralement retransmis sur la chaîne Sport +.

En plus du WRC, le rallye de France accueillait des manches du Citroën Top Driver et du JWRC.

Belle réussite pour cette 4ème édition du rallye de France en Alsace avec 88 équipages engagés.

Du côté des WRC privées, on retrouvait deux Fiesta WRC pour Lionel Baud et Romain Dumas alors que Tomas Kostka était présent en DS3.

En WRC-2, la liste pouvait décevoir puisque Paddon, Wiegand ou encore Brynildsen étaient absents. En WRC-3, Cédric Robert (finalement forfait) et Enrique Garcia Ojeda constituaient de sérieux rivaux pour les concurrents habituels du Citroën Top Driver.

Enfin, de nombreux amateurs et jeunes espoirs français étaient présents dans les «petites» classes en 2 roues motrices.

Carton plein pour Sébastien Ogier (Polo R WRC) ce week-end. Après avoir remporté, à la faveur de la «Power Stage», le titre de champion du monde le jeudi soir, le français s'impose une deuxième fois sur ce rallye de France en Alsace.

Très déçu vendredi midi après un début de rallye compliqué, le pilote Volkswagen a ensuite enchaîné les scratchs pour prendre logiquement la tête en profitant notamment d'une crevaison de Thierry Neuville (Ford Fiesta RS WRC).

Après avoir remporté sa première victoire en Allemagne, Dani Sordo confirme son talent sur asphalte avec une nouvelle deuxième place ici en France. L'espagnol visera à nouveau la gagne en Catalogne à la fin du mois.

Fin de carrière en demi-teinte pour Sébastien Loeb (Citroën DS3 WRC) qui a longtemps bataillé pour la victoire avant de sortir très tôt le dimanche matin.

Rallye parfait pour Robert Kubica (Citroën DS3 RRC) qui signe un quatrième succès cette année et reprend la tête du championnat WRC-2.

Leader en Citroën Top Driver depuis l'ES4, Quentin Gilbert remporte logiquement sa première victoire et devance Sébastien Chardonnet. Ce dernier jouera le titre face à Keith Cronin en Grande-Bretagne mais est d'ores et déjà champion WRC-3.

Du côté des amateurs, Xavier Lemonnier (Mitsubishi Lancer Evolution X) remporte la classe R4 avec une belle place dans le top 20 alors que Stéphane Lefebvre (Peugeot 208) remporte le R2. (Classements)

Tags : championnat du monde des rallye - Rallye - France - alsace - sebastien loeb - Alsacien - sordo - Robert Kubica - Quentin Gilbert - sebastien chardonnet - citroën ds3 - Thierry Neuville - ford fiesta wrc - Stéphane Lefebvre - peugeot 208 - Ogier - latvala - VOLKSWAGEN POLO 2010

Rallye de France Alsace 2012 29/10/2012

Play the video
Le Rallye de France - Alsace s'est disputé du 4 au 7 octobre pour le compte du championnat du monde des rallyes 2012, dont il constituait la onzième manche.

Pour cette troisième édition du rallye, le parcours a été profondément renouvelé avec 40% de nouvelles spéciales et 17% de kilomètres en plus par rapport à 2011.

Si le rallye débutait dès le jeudi soir par une super-spéciale tracée dans Strasbourg, la grosse journée de cette édition avait lieu le samedi avec 190 km au programme dans le Centre-Alsace et les Vosges. La journée du dimanche était originale pour un WRC avec six spéciales à parcourir et l'ES20 en guise de Power Stage.

Deux anciennes spéciales disparaissaient avec le Grand Ballon (cause environnementale) et Salm (à cause d'une portion terre interdite désormais).

Leaders depuis la première spéciale, Sébastien Loeb et Daniel Elena (Citroën DS3 WRC) remportent logiquement ce rallye de France en Alsace et du même coup, un neuvième titre de champion du monde consécutif en WRC. :)

Citroën est également sacré champion du monde pour la huitième fois alors qu'il reste encore deux rallyes à disputer cette année.

Jamais très loin mais auteur d'une petite faute qui l'a définitivement écarté de la lutte à la victoire, Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta RS WRC) confirme sa bonne période en signant un quatrième podium de suite cette saison.

Troisième place anonyme de Mikko Hirvonen (Citroën DS3 WRC) qui devra rouler à un autre niveau l'an prochain s'il veut remporter pour la première fois un titre mondial.

Malgré de nombreuses fautes, Thierry Neuville (Citroën DS3 WRC) signe sa meilleure performance de sa carrière avec cette quatrième place pleine de promesses devant un étonnant Mads Østberg (Ford Fiesta RS WRC), très à l'aise sur asphalte.

A la dixième place, on retrouve le deuxième Sébastien du rallye avec le jeune espoir français Chardonnet (Citroën DS3 WRC) qui devance de peu Sébastien Ogier (¦koda Fabia), vainqueur du Super 2000.

Pour son rallye annuel, Yvan Muller (Mini John Cooper Works WRC) termine à la quatorzième place juste derrière Julien Maurin (Ford Fiesta RS WRC) alors que Romain Dumas (sur Mini également) a souffert ce week-end pour un résultat final décevant.

En SWRC, c'est l'irlandais Craig Breen qui s'impose, ce qui lui permet de passer en tête du championnat à une manche de la fin. Autre victoire française en «deux roues motrices» avec Stéphane Consani qui devance Olivier Courtois et Denis Millet.

Tags : championnat du monde des rallye - Rallye - France - alsace - sebastien loeb - Alsacien - Mikko Hirvonen - Thierry Neuville - sebastien chardonnet - citroën ds3 - latvala - ford fiesta wrc - Ogier - Skoda Fabia - Yvan Muller - Mini Cooper S

Les anciens du Groupe F vous saluent bien! (2) ;) 12/10/2011

Le 2ème Grand National s'est disputé, en marge du Rallye de France Alsace, du 30 septembre au 2 octobre 2011, pour le compte du Championnat de France des rallyes. Il représentait un parcours chronométré de 170,26 km, réparti en trois étapes et 12 spéciales, pour autant de sections (identiques à celles de la manche du Championnat du monde, mais parcourues une seule fois).

Mettant intelligemment à profit les nouvelles défaillances des deux (ex? Vu la constance avec laquelle ils commettent les pires erreurs, on est en droit de se poser la question... et de se surprendre à rêver du sacre du pilote amateur de Petit-C½ur 8-p ) prétendants au titre, Gilles NANTET, un autre ancien du Groupe F (et pas n'importe lequel, voyez plutôt ;) ), remporte l'épreuve au volant de sa Porsche 996 GT3 Cup (voiture que je vous avais présentée ICI) devant Pierre et Martine ROCHÉ, vainqueurs en Gr.A et auteurs d'une brillante remontée après avoir été retardés par une crevaison sur leur Peugeot 307 WRC, et Mathieu ARZENO, également victorieux en Gr.R sur sa Citroën DS3. Sixième, Emmanuel GUIGOU s'impose en Gr.N, Georges GONON en Trophée Renault Twingo R2, Vincent HUMEAU en Groupe GT, Nicolas ROMIGUIÈRE en Championnat Junior (réservé aux pilotes de moins de 25 ans) et Trophée Renault Twingo R1 et Pascal MARAIS en F2000. (Classement complet)

La fameuse Porsche 911 Groupe F à bord de laquelle Gilles NANTET remporta à Épernay la Finale de la Coupe de France 2004, ici photographiée, un peu plus tôt dans cette même année, lors du Rallye du Beaufortain :
Les anciens du Groupe F vous saluent bien! (2)  ;)

Tags : Rallye - Championnat de France - alsace - Gilles Nantet - pilote - Porsche 911 - porsche 996 - pierre roche - peugeot - 307 wrc - emmanuel guigou - renault mégane RS - Caméra embarquée - Twingo RS (2008)

Chose promise, chose due ;) 30/08/2011

Play the video
Après la version Super 2000, voici la MINI John Cooper Works WRC, concoctée, tout comme la première, les différences entre les deux, principalement un aileron arrière plus prononcé pour plus d'appui aérodynamique et une bride de turbocompresseur (de type Twin Scroll) d'un diamètre plus important, ce qui permet un gain de puissance de l'ordre de 40 kilowatts (soit de 180 à 220), étant somme toute assez mineures, l'une pouvant devenir l'autre en assez peu de temps, conformément à l'esprit du règlement technique mis en place cette année par la FIA, par le très compétent (trois titres successifs gagnés avec le SWRT, dont il était partenaire, entre 1995 et 1997) et expérimenté (les Porsche 911 SC RS Gr.B et BMW M3 E30 Gr.A, c'était lui! Et, dans le cas de la bavaroise, déjà avec Patrick Snijers parmi les clients, que le monde est petit :D ) préparateur anglais Prodrive, ici l'exemplaire appartenant à l'équipe Drive-Pro (celle de Snijers étant couvée par BMA - Bernard Munster Autosport) et habituellement confié à Alexandre Bengué en Championnat de France, en essais à Alès aux mains du pilote corse de 26 ans Pierre CAMPANA, en vue de son engagement, avec le soutien de la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile), à son volant aux rallyes WRC d'Allemagne (du 19 au 21 Août, qu'il terminera à la 18° position) et d'Alsace (du 30 Septembre au 2 Octobre):

Tags : avenir - championnat du monde des rallye - Championnat de France - Rallye - Allemagne. - Trèves - alsace - pilote - Corse - Mini Cooper S - Prodrive