4 tagged articles opel manta

Rallye de Vervins 2015 20/04/2015

Le 6ème Rallye Régional «Ville de Vervins», organisé par l'Association Sportive Automobile du Détroit et le Thiérarche Auto Club, se disputait les 11 et 12 avril 2015 autour de Vervins dans le département de l'Aisne en région Picardie.

Ce rallye représentait un parcours total de 103,200 kilomètres, divisé en une étape et trois sections, comportant six épreuves spéciales d'une longueur de 39,900 kilomètres.

L'an passé, c'est Jean-Noël Tournay (Subaru Impreza STi N12B) qui l'avait emporté devant Eddy Berthelot et James Gallou.

Avec près de cent équipages annoncés au départ, cette sixième édition du rallye Ville de Vervins a été un succès.

Double vainqueur en 2014 et 2011, Jean-Noël Tournay, aligné cette fois sur une Mitsubishi Lancer Evolution VIII et copiloté par Delphine Bourga ;) , partait favori face aux autres habitués du rallye à commencer par Hervé Gaidoz (Subaru Impreza STi), Vincent Christiann (Toyota Celica GT-Four) ou encore Pascal Deroy (Peugeot 207 S2000).

Second au scratch l'an passé, Eddy Berthelot (BMW 318 Compact) pouvait de nouveau jouer le podium et était le grand favori du Groupe F2000.

Déjà vainqueur de l'épreuve en 2014 et 2011, Jean-Noël Tournay s'est logiquement imposé sur cette sixième édition devant Vincent Christiann et Anthony Mortier (Citroën Saxo Kit Car), troisième pour seulement un dixième.

Quatrième, Alexis Rimbeaux (Peugeot 206 RC) s'impose en F2000 après une belle bagarre face à Eddy Berthelot alors que le Groupe N revient à Sylvain Fouteret (Renault Mégane RS). (Classements)

Du côté des petites classes et/ou autres équipages amis, on déplorera l'abandon de Didier et Alexis Colson (Peugeot 206 RC) :( et on notera les cinquième et 18ème, troisième, deuxièmes et sixième places en F2000-14, A/FA-8, N/FN-2, A/FA-7 et N/FN-3, aux quatorzième et 58ème, 21ème, 46ème, 56ème et 67ème rangs finaux, de Grégory Rimbeaux - Daniel Fery (Peugeot 206 CC) et Christophe Lemoine - Alexandre Desquiret (Opel Manta B), Philippe Lefebvre - Frédéric Rimbeaux (Subaru Impreza GT Turbo), Clément Rouyer - Kévin Boursigaux (Citroën Saxo VTS), Aurélie Delrue - Aurélien Gozet (Renault Clio Ragnotti) et Michel Lhomme - Alexandre Carlier (Renault Clio RS). :)

Voici le résumé complet de ce rallye par FFSA.tv (la chaîne officielle de la Fédération sur Dailymotion 8) ): ainsi que ses meilleurs moments, filmés, sélectionnés et montés par:
DJK et RallyShowTimes.

Tags : Coupe de France - Rallye - Picardie - Thiérache - Aisne - Vervins - pilote - FEMME - Ardennais - mitsubishi - Lancer Evolution VIII - peugeot 206 cc - 206 rc - opel manta - f2000 - Subaru Impreza - gt turbo - Citroën Saxo - renault clio2

«J'ai glissé, chef!» 06/01/2015

Play the video
C'est ce que pourraient s'exclamer, à l'image du soldat Pitivier dans «Mais où est donc passée la septième compagnie?» :D , les pilotes de toutes ces propulsions, alignées sur diverses épreuves allemandes et belges au cours de la saison 2011. Dans la mesure où cette glisse n'est pas outrancière (exception faite de la BMW Série 3 E36 à 1'02" dont le pilote confond manifestement rallye et drift :| ), qui s'en plaindra? ;)

Tags : Rallye - Allemagne. - Belgique - bmw e30 - M3 - BMW e36 - ford escort - Ford sierra cosworth - Lada - 2105 - Mazda - RX-7 - wankel rotary engine - Nissan 350Z - Nissan 370Z - opel manta - ASCONA - porsche 996 - 901

Happy Birthday to... me! :D 02/12/2012

Eh oui, c'était mon anniversaire le week-end passé! Et, par une heureuse coïncidence, les 23 et 24 novembre 2012 étaient aussi les dates retenues par Genesis Sport et l'A.S.A.C.N.F. pour organiser, après un hiatus de huit saisons (la dernière édition remontait à 2003), le 22ème Rallye Charlemagne, qui représentait un parcours de 338,4 km dont 112,50 km de chronos répartis en neuf spéciales (trois différentes) et était divisé en une étape et trois sections.

C'est donc avec une émotion et un enthousiasme non dissimulés que j'ai, le samedi, jour de la course proprement dite, le vendredi étant dédié aux vérifications administratives et techniques, rallié, au volant de ma fidèle Renault Twingo, autoradio calé sur Canal FM, station partenaire du Charlemagne, Aulnoye-Aymeries (59), où était, au pied de la Tour Florentine et, ce, de manière très bien pensée, qui plus est, établi le centre du rallye. Après m'être, pour la modique somme de trois euros, procuré, auprès de l'une des sympathiques bénévoles (personnes sans qui rien n'aurait été possible), le programme (imprimé en quadrichromie et sur papier glacé, SVP), c'est sur les ES2 et 5 ("La Fontaine", longue de 10,7 km, les deux autres étant "L'Éclusette" [12,7 km] et "La Noire Femme" [14,1 km]) que je me suis mêlé au nombreux (au point que la ZPA a du être rallongée [Bravo à l'équipe d'implantation pour son intervention aussi rapide qu'efficace]) public pour assister au très beau spectacle offert par l'ensemble des 65 (sur 67 inscrits) équipages ayant pris le départ.

Point de vue résultats, victoire, la quatrième de suite en National pour lui, de Laurent BAYARD, qui s'impose, au volant de sa Toyota Corolla WRC, avec plus d'une minute d'avance sur Sébastien STURBOIS, venu, comme moi, du Hainaut belge voisin (où il gère, la semaine, une concession automobile, établie à Binche) avec une monture identique à celle du vainqueur, et deux sur mon ami Frédéric RIMBEAUX (Subaru Impreza GT, visible à, respectivement, 4:17 et 1:33 dans les vidéos ci-dessous).

Sylvain FOUTERET (Renault Clio R.S. R3) remporte le Groupe R alors que le Groupe F2000 est pour Frédéric MOREL, auteur de passages impressionnants au volant de sa Renault Clio Williams. (Classements)

Du côté des petites classes et/ou des autres équipages amis présents, on épinglera les victoires (assortie, pour le premier cité, d'une belle place dans le top 10) de: Aymeric LENOIR (Citroën Saxo VTS) en A/FA-6, Samuel WAROQUIER (Peugeot 106 S16) en F2000-13 et Christophe DELARRE (Peugeot 106 XSI) en A/FA-5.

Après un petit coup d'½il, le temps de ce best-of de l'édition 2001 (remportée, à l'époque, par Brice Tirabassi), dans le rétro, voici les meilleurs moments de cette renaissance en tous points réussie (et aux allures de cadeau d'anniversaire, involontaire, du monde du rallye nordiste à votre serviteur), filmés, sélectionnés et montés par:
RallyShowTimes et JM,
ainsi que les seconde (dans laquelle je me trouvais, pour rappel) et sixième spéciales, vues depuis les cockpits de:
- l'Opel Manta i200 de l'équipage franco-belge Henri BÈVE - Thierry DESCHILDRE: - l'une des deux World Rally Cars présente, celle de Sébastien STURBOIS:

Tags : Coupe de France - Rallye - CHARLEMAGNE - Nord-pas-de-calais - Nord (59) - Avesnois - Aulnoye-Aymeries - Tour Florentine - Laurent Bayard - pilote - Ardennais - Subaru Impreza - gt turbo - Peugeot 106 - Caméra embarquée - opel manta - f2000 - Toyota Corolla

Et si on reparlait voitures? 28/07/2009

Le temps de deux tours du Circuit Permanent du Jarama (Circuito Permanente Del Jarama), filmés en caméra embarquée à bord d'une fort mélodieuse et très typée "rallye" (encore que là, il s'agissait souvent des rarissimes versions i200/240 préparées chez Irmscher et de l'évolution de la seconde citée pourvue d'une culasse Cosworth à 16 soupapes: la monstrueuse et fantasmatique 400) Opel Manta (B2) GSi (variante sportive grand public de la gamme Manta B, apparue avec elle en août 1975, animée par un 4 cylindres en ligne à simple arbre à cames en tête entraîné par chaîne, construit tout en fonte et alimenté par une injection électronique Bosch L- puis, à partir l'automne 1981, LE-Jetronic, d'abord, jusqu'en 1977, en 1,9 litres et 105 chevaux et puis en 2,0 litres de 110 chevaux, restylée au printemps 1982, connue jusqu'à l'automne 1984, date à laquelle Opel harmonisa le reste de sa gamme sportive avec la Kadett E nouvellement introduite, sous le label GT/E et produite jusqu'en 1988), à l'occasion d'une journée portes-ouvertes pour véhicules anciens. Appréciez 8-p :
Opel Manta GT/E (1982–1984):
Et si on reparlait voitures?
Opel Manta GSi (1984–1988):
Et si on reparlait voitures?
un autre exemplaire de l'Opel Manta GSi, datant de 1987, équipé de roues de seconde monte et immatriculé aux Pays-Bas:
Et si on reparlait voitures?
Opel Manta i200 (1984–1986):
Et si on reparlait voitures?
Opel Manta i240 «Dakar», une série limitée pour le marché suisse:
Et si on reparlait voitures?
Opel Manta 400:
Et si on reparlait voitures?
L'Opel Manta 400 Groupe B de rallye, auto utilisée par, entre autres, Guy Fréquelin:
Et si on reparlait voitures?

Tags : opel manta - Caméra embarquée - Espagne