7 tagged articles Rouillard

Rallye du Rouergue 2015 17/07/2015

Le 42ème Rallye Aveyron "Rouergue-Midi Pyrénées", organisé par l'Association Sportive Automobile du Rouergue, se disputait du 9 au 11 juillet 2015 autour de Rodez, préfecture du département de l'Aveyron en région Midi-Pyrénées.

Ce rallye comptait pour le championnat de France Pilotes mais aussi pour l'Opel Adam Cup et le Citroën Racing Trophy Junior.

Il représentait un parcours de 648,640 km comportant dix Épreuves Spéciales d'une longueur totale de 206,88 km.

L'an passé, Olivier Marty a survolé les débats à bord d'une Ford Focus RS WRC, s'imposant devant les Citroën DS3 WRC de Da Cunha et Gilbert.

Près de 130 équipages étaient présents sur cette quatrième manche du championnat de France des rallyes.

Vainqueur au Touquet et au Lyon-Charbonnières, Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) était le grand favori de cette édition face aux autres WRC de Roché (Ford Fiesta RS WRC), Marty, Brunson (Ford Fiesta RS WRC) et Da Cunha (Citroën C4 WRC).

Dans le Groupe R, Yoann Bonato était le grand favori sur sa Peugeot 208 T16 tout comme Sylvain Michel en Super 2000. En l'absence de Gilles Nantet, victime d'un accident de moto :( , Patrick Rouillard avait l'occasion de prendre le large dans le trophée Michelin.

En Opel Adam Cup, Rémi Jouines, Romain Fostier et Florian Bernardi devaient à nouveau se battre pour la gagne alors que dans le championnat de France Junior, Laurent Pellier défendait sa place de leader face à Romain Di Fante.

Dans le Groupe N, Jean-Nicolas Hot était le grand favori alors que le F2000 s'annonçait plus ouvert entre les BMW 318 Compact de Jean et Chivaydel, la Peugeot 206 S16 de Sichi, la Renault Clio RS de Sirmain ou encore la Renault Mégane RS de Corneau.

Ce rallye du Rouergue s'est rapidement résumé à un duel entre Olivier Marty et Jean-Michel Da Cunha.

Après les déboires de Brunson, Roché et Cuoq, le pilote de la Ford Focus RS WRC '08 a compté jusqu'à dix-huit secondes d'avance samedi matin avant de connaître des problèmes de boîte de vitesses et «laisser» Jean-Michel Da Cunha se diriger vers une première victoire à domicile.

La neuvième participation en WRC fût la bonne pour l'aveyronnais qui s'impose devant Yoann Bonato et Jean-Marie Cuoq. Bien remonté en troisième place, le pilote ardéchois conforte encore un peu plus sa première place au championnat devant Manu Guigou, excellent septième sur sa Renault Clio RS R3T.

En trophée Michelin, Éric Mauffrey (Peugeot 208 T16) relance sa saison avec une première victoire devant Frédéric Raynal (Ford Fiesta R5) qui a pris le meilleur sur Pierre Ragues (Citroën DS3 R5) dans le dernier chrono.

À la huitième place, le pilote local Jean-Laurent Chivaydel remporte le Groupe F2000. Longtemps dans le top 10, François Pelamourgues (Renault Clio R3) perd gros dans la dernière boucle après avoir connu de gros problèmes de freins.

En Opel Adam Cup, Rémi Jouines fait le trou au championnat avec une troisième victoire consécutive. Second, Florian Bernardi s'empare de la deuxième place du championnat grâce à l'abandon de Romain Fostier.

Tout proche des voitures allemandes, Alexandre Pellier remporte un troisième succès en quatre rallyes dans le championnat de France Junior. La seconde place revient à Jérémy Jamet après l'abandon de Loïc Astier dans le dernier chrono. (Classements)

Voici le résumé complet de ce rallye par ffsa.tv (la chaîne officielle de la Fédération sur Dailymotion 8) ):
Étape 1: Étape2:
ainsi que ses meilleurs moments, filmés, sélectionnés et montés par:
romromrallye (Shakedown), SudRallye, romromrallye (course) et TeamMaxicorde.

Tags : Championnat de France - Rallye - rouergue - Aveyron (12) - Midi Pyrénées - Jean-Marie Cuoq - citroen c4 - brunson - pierre roche - ford fiesta wrc - Yoann Bonato - peugeot 208 - Rouillard - porsche 997 - emmanuel guigou - renault clio r3

Rallye Lyon-Charbonnières 2015 27/04/2015

Rallye Lyon-Charbonnières 2015
Le 67ème Rallye Lyon Charbonnières - Rhône, organisé par l'Association Sportive Automobile du Rhône, se disputait du 16 au 18 avril 2015 autour de Lyon dans le département du Rhône en région Rhône-Alpes.

Ce rallye représentait un parcours total de 738,700 kilomètres, divisé en deux étapes et cinq sections, comportant treize épreuves spéciales soit 223,230 kilomètres contre le chrono.

Deux formules de promotion étaient présentes avec l'Opel Adam Cup et le Citroën Racing Trophy Junior.

L'an passé, c'est David Salanon (Ford Fiesta RS WRC) qui l'avait emporté devant Jean-Marie Cuoq et Pascal Trojani.

Après 152 engagés dont douze WRC l'an passé, le Lyon-Charbonnières édition 2015 faisait quasiment aussi bien avec 147 équipages dont dix WRC.

Vainqueur l'an passé, David Salanon était directement opposé à Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) qui recherchait encore une première victoire dans le Rhône. Ce duo devait être accompagné d'Olivier Marty (Ford Focus RS WRC '08), Pierre Roché (Ford Fiesta RS WRC) et Pascal Trojani (Citroën C4 WRC). L'an passé, on retrouvait d'ailleurs ces cinq hommes dans le top 5 final.

Dans la classe R5, le duel entre Cédric Robert et Yoann Bonato (tout deux sur Peugeot 208 T16) semblait être inévitable.

En Opel Adam Cup, trois hommes devaient encore se détacher avec Florian Bernardi, leader du championnat, face à Rémi Jouines et Romain Fostier.

Enfin, le Citroën Racing Trophy Junior pouvait de nouveau couronner Laurent Pellier, intouchable lors du dernier Touquet.

Toujours dans le coup pour la gagne mais jamais vainqueur, Jean-Marie Cuoq tient enfin sa première victoire au Lyon-Charbonnières pour sa huitième participation.

Vite débarrassé de David Salanon sorti dans la seconde spéciale, le pilote ardéchois a parfaitement résisté au duo Trojani/Marty, ce dernier terminant le rallye avec des problèmes de boîte de vitesses.

On pourrait revoir les deux hommes en championnat de France cette année.

Quatrième, Yoann Bonato fête sa première en 208 T16 et en quatre roues motrices avec une éclatante victoire de groupe. Le duel promis face à Cédric Robert n'a pas vraiment eu lieu, le pilote du team Sainteloc devant rapidement renoncer à cause de problèmes d'embrayage.

Dans le trophée Michelin, les Porsche 997 signent un superbe triplé alors que la classe R5 a fait des dégâts avec les sorties de Martel (Citroën DS3 R5), Mauffrey (Peugeot 208 T16), Ragues (Citroën DS3 R5) et Beaubelique (Ford Fiesta R5).

Aux portes du top 10, Manu Guigou signe encore une performance majuscule au volant de la Renault Clio RS R3T. Quatorzième, Thomas Badel (Renault Clio Williams) s'impose dans le Groupe F2000 alors que le Groupe N revient à Fabrice Morel (Mitsubishi Lancer Evolution IX) et la classe R2 à Jean-René Perry (Opel Adam R2).

En championnat Junior, Laurent Pellier confirme son succès du Touquet, devançant de nouveau Romain Di Fante.

Dans l'Opel Adam Cup, la bagarre s'annonce superbe entre Rémi Jouines, Romain Fostier et Florian Bernardi. Les trois hommes occupent désormais la tête du championnat à égalité! (Classements)

Voici le résumé complet de ce rallye par FFSA.tv (la chaîne officielle de la Fédération sur Dailymotion):
Étape 1: Étape 2:
ainsi que ses meilleurs moments, filmés, sélectionnés et montés par:
SudRallye, Rallye-Addict.com, RALLYE LULU et MrDidimimi.

Tags : Championnat de France - Rallye - Rhone-Alpes - Rhône - lyon charbonnières - Jean-Marie Cuoq - citroen c4 - pierre roche - Salanon - ford fiesta wrc - Cédric Robert - peugeot 208 - Gilles Nantet - Rouillard - porsche 997 - emmanuel guigou - renault clio r3

Rallye du Var 2014 23/12/2014

Le département du Var accueillait la dernière manche du championnat de France des rallyes du 27 au 30 novembre 2014. Ce 60ème Rallye du Var était organisé par l'A.S.A.C. du Var et se disputait autour de Sainte-Maxime.

Contrairement aux autres manches du championnat qui se déroulaient sur deux jours, le Var alignait un programme classique de trois étapes du vendredi au dimanche.

Ce rallye devait être composé de douze épreuves spéciales pour un total de 219,84 km de chronos (en raison des violentes intempéries ayant durement frappé la région, deux furent finalement annulées et deux autres raccourcies, ramenant la longueur du parcours à 167,07 km). Ce rendez-vous accueillait toutes les formules de promotion françaises : la 208 Rally Cup, le Citroën Racing Trophy, l'Opel Adam Cup et le championnat Junior.

Le rallye Moderne était doublé de la 30ème édition historique.

L'an passé, c'est Julien Maurin (Ford Fiesta RS WRC) qui l'avait emporté devant Jérémi Ancian et Pierre Roché.

Le rallye du Var clôturait une de fois de plus le championnat de France des rallyes asphalte.

Cette année, les spéciales varoises devaient accueillir un plateau exceptionnel avec plus de 215 équipages annoncés (201 au départ).

Sébastien Loeb effectuait son retour au rallye après plus d'un an d'inactivité dans la discipline. La Citroën DS3 WRC du nonuple champion du monde des rallyes arborait le numéro 1.

Julien Maurin, double champion de France en titre, avait le numéro 2. Toujours en WRC, Pierre Roché lâchait la Mini pour une Fiesta. Frédéric Comte faisait également son retour au volant d'une Citroën C4 WRC. Un temps engagé au volant d'une Citroën Xsara WRC, Mickael Reydellet officiait finalement au volant d'une Peugeot 207 S2000.

On notait également la présence de dix Super 2000 opposées à cinq R5.

Sébastien Loeb s'impose sur cette 60ème édition du rallye du Var dont on se souviendra.

Marqué par les fortes intempéries, puis par les nombreuses modifications de programme et de timing, le rallye s'est finalement déroulé sans accrocs. Coup de chapeau aux organisateurs qui ont su réagir dans l'urgence face à la situation plus que délicate!

Pour son retour en rallye, Sébastien Loeb remporte donc le rallye du Var 2014 après s'être imposé à Sainte-Maxime en 2009 et en 2000 respectivement au volant de la C4 WRC et de la Xsara Kit-Car.

Leader de bout en bout, Sébastien Loeb aura néanmoins souffert dans ces conditions vraiment délicates malgré l'apport d'informations des ouvreurs.

Véritable remise en forme avant le rallye Monte-Carlo (22-25 janvier 2015) auquel il participera, le nonuple champion du monde des rallyes a eu également du mal à s'adapter aux nouveaux pneus fournis par le manufacturier auvergnat.

La DS3 WRC évoluait avec les pneus utilisés en mondial. En manque de roulage en rallye, la référence française n'a finalement pas tant écrasé la concurrence, un signe pour le Monte-Carlo?

Parti sur un bon rythme, Julien Maurin aura finalement réussi à signer deux meilleurs temps devant la référence Loeb. Malheureusement, le double champion de France a du abandonner sur sortie de route dans le premier chrono du dimanche tout comme Frédéric Comte, samedi matin.

David Salanon (Ford Fiesta RS WRC) termine deuxième de ce rallye compliqué et conclut ainsi une belle campagne en championnat de France cette année. Campagne ponctuée, faut-il le rappeler, par une victoire lors du rallye Lyon-Charbonnières et une troisième place au Limousin.

Habitué à la 206 S1600, Patrick Magnou complète le podium au volant de la 206 WRC et signe là un excellent résultat. L'année passé, on se souvient que le pilote de la Peugeot avait terminé septième au général après avoir mené le rallye avec la S1600, le temps d'une spéciale!

Quatrième, Pierre Roché découvrait la Ford Fiesta RS WRC en compétition. Pénalisé dimanche par un mauvais choix de pneus, le pilote du Centre termine à plus de six minutes mais confirme sa préférence de la Fiesta face à la Mini.

Longtemps en bagarre en S2000 avec Xavier Quinsac, Franck Lions (Peugeot 207 tout les deux) termine cinquième et remporte la manche du trophée Michelin.

Victoire en GT pour Sylvain Michel (Porsche 997 GT2). Malgré un superbe remontée de Patrick Rouillard (Porsche 997 Cup), Gilles Nantet (Porsche 996 Cup) enlève le trophée Michelin 2014.

Manu Guigou termine le rallye par un nouveau chrono dans top 10 et confirme que la Renault Clio R3T est au top avec une victoire dans le Groupe R devant de nombreuses R5.

Cédric Robert termine la manche varoise en tête et remporte le Citroën Racing Trophy pour la seconde année consécutive!

Cyril Audirac remporte cette manche varoise de la coupe 208 devant Jérôme Chavanne et Mathieu Margaillan! Rappelons que la coupe avait été remportée par Charles Martin depuis les Cardabelles!

En Opel Adam Cup, Jean-René Perry fête son titre avec une nouvelle victoire.

En championnat de France féminin, la victoire revient à Charlotte Berton (Opel Adam R2) face à Charlotte Dalmasso (Peugeot 208 VTi R2). En Junior, c'est une première victoire pour le second pilote Rallye Jeunes, Romain di Fante. Présent au Var en Citroën DS3 R3 Max, Yohann Rossel avait déjà décroché ce titre dans les Cévennes. (Classements)

Du côté des équipages amis, Aurélien Lafont n'a hélas guère eu le temps de profiter de la récompense de Renault Sport pour sa victoire en Trophée Twingo R1, à savoir sa participation à ce rallye du Var au volant d'une Renault Clio R3T officielle, celui-ci étant sorti de la route dès le premier chrono. :(

Voici le résumé complet de ce rallye par ffsa.tv (la chaîne officielle de la Fédération française du sport automobile sur Dailymotion):
Étape 1 Étape 2 Étape 3
ainsi que ses meilleurs moments, filmés, sélectionnés et montés par:
SudRallye, TeamMaxicorde et MaxiPixelRallye.

Tags : Championnat de France - Rallye - PACA - var - Sainte-Maxime - Port-Grimaud - sebastien loeb - Cédric Robert - citroën ds3 - pierre roche - Salanon - ford fiesta wrc - Gilles Nantet - porsche 996 - Rouillard - porsche 997 - emmanuel guigou - pilote - renault clio r3 - Charlotte Berton - Opel Adam

Rallye du mont Blanc 2014 27/09/2014

Le 66ème Rallye Mont Blanc Morzine, organisé par l'A.S.A.C. Mont-Blanc, se disputait du 4 au 6 septembre 2014 autour de Morzine dans le département de Haute-Savoie, en région Rhône-Alpes.

Pour cette sixième manche du championnat de France, le Mont-Blanc accueillait quatre formules de promotion : la 208 Rally Cup, l'Opel Adam Cup, le Citroën Racing Trophy et le championnat Junior.

Ce rallye comportait dix épreuves spéciales pour un parcours total de 208,45 km.

L'an passé, c'est Maurin (Ford Fiesta RS WRC) qui l'avait emporté devant Brunson et Roché.

Après la pause estivale, le championnat de France des rallyes asphalte reprend traditionnellement au Mont-Blanc. Avec plus de 180 équipages engagés en moderne, cette manche s'annonçait fabuleuse.

Côté victoire, trois World Rally Cars se détachaient avec Julien Maurin, Jean-Marie Cuoq et David Salanon.

Dans la classe R3, la bagarre promettait d'être énorme entre les nouvelles Clio R3T de Gilbert ou Guigou face à la DS3 R3 Max de Stéphane Lefebvre et les DS3 R3 du Challenge Citroën et notamment Cédric Robert.

En 208 Rally Cup, Charles Martin pouvait déjà être titré alors que dans l'Opel Adam Cup, tout restait à faire entre Perry, Jouines et Bernardi.

Second en 208 Rally Cup, Eric Camilli a préféré déclarer forfait, ses chances de titre étant quasiment nulles. On devrait le revoir sur des routes internationales en fin d'année...

Enfin, le championnat de France Junior était à suivre avec intérêt pour voir Yohan Rossel face au duo Defert/Laskowski.

Déjà dominateur l'an passé face à Jean-Marie Cuoq, Julien Maurin a récidivé sur cette édition. Le pilote de la Ford Fiesta RS WRC a su faire la différence après seulement trois spéciales. Dès lors, Maurin a pu gérer son rallye en conservant une trentaine de secondes de marge sur le pilote de la Citroën C4 WRC.

Avec cette nouvelle victoire, Julien Maurin s'envole encore un peu plus au championnat devant Gilles Nantet et Pierre Roché.

En bagarre face à David Salanon depuis le départ, Lionel Baud (Ford Fiesta RS WRC) et sa fille décrochent la troisième place alors que son rival termine sur le bas-côté.

Victime d'un problème de boîte dans le dernier chrono, Gilles Nantet (Porsche 996 Cup) perd la tête du trophée Michelin et du GT+ pour trois secondes face à Patrick Rouillard (Porsche 997 Cup).

À une cinquième place inespérée, Manu Guigou triomphe en Groupe R pour la première apparition de la Clio R3T sur les routes françaises. Face à la Clio, la DS3 R3 Max de Stéphane Lefebvre a accumulé les problèmes moteur (abandon avant le podium).

Dixième, Cédric Robert remporte un nouveau succès en Citroën Racing Trophy alors que Denis Millet décroche un quatrième podium en autant de courses.

En 208 Rally Cup, les habitués du volant sont battus par le revenant Cyril Audirac et Jérôme Chavanne. Quatrième, Charles Martin n'est pas mathématiquement titré mais sans Eric Camilli en fin de saison, le titre est acquis.

En Opel Adam Cup, Florian Bernardi remporte son second succès de la saison et se relance au championnat derrière Jean-René Perry, quatrième au Mont-Blanc.

En championnat Junior, Yohan Rossel s'impose encore avec brio et se rapproche encore un peu plus du titre... (Classements)

Voici le résumé complet de ce rallye par ffsa.tv (la chaîne officielle de la Fédération française du sport automobile sur Dailymotion):
Étape 1: Étape 2:
ainsi que ses meilleurs moments, filmés, sélectionnés et montés par:
SudRallye, MaxiPixelRallye, MrDidimimi et TeamMaxicorde.

Tags : Championnat de France - Rallye - Rhone-Alpes - Haute-Savoie (74) - morzine - Jean-Marie Cuoq - citroen c4 - Salanon - ford fiesta wrc - Gilles Nantet - porsche 996 - Rouillard - porsche 997 - emmanuel guigou - renault clio r3 - Cédric Robert - Stéphane Lefebvre - citroën ds3

Rallye du Rouergue 2014 01/08/2014

Le 41ème Rallye Aveyron Rouergue Midi Pyrénées se disputait du 10 au 12 juillet 2014, pour le compte du championnat de France des rallyes dont il constitue la cinquième manche, autour de Rodez. Adieu le «format 3 jours» pour passer au format conventionnel du championnat avec deux jours de compétition : vendredi et samedi.

Ce rallye représentait un parcours de 703,92 km comportant dix épreuves spéciales d'une longueur totale de 219,9 km.

Niveau spéciale, on retrouvait un programme classique avec les fameux chronos de Campouriez et surtout Moyrazès.

Deux formules de promotion seront présentes au Rouergue avec l'Opel Adam Cup et le championnat de France des rallyes Junior.

L'an passé, c'est Jean-Marie Cuoq qui l'avait emporté devant Julien Maurin et Pierre Roché.

On retrouvait un plateau digne du championnat de France avec de nombreux pilotes locaux et 125 équipages attendus au départ. Jamais vainqueur au Rouergue, Julien Maurin ne devait pas jouer la victoire sur cette édition en Ford Fiesta R5.

C'était par contre le cas pour les Citroën DS3 WRC de Quentin Gilbert et Jean-Michel Da Cunha, la Ford Focus RS WRC '08 d'Olivier Marty ou encore la Mini Cooper WRC de Pierre Roché.

En S2000, Pierre Ragues était de retour alors que le libanais Roger Feghali continue en championnat de France.

En Opel Adam Cup, la bagarre entre Perry, Bernardi et Jouines devait continuer pour la tête du championnat. En Junior, tout restait à faire pour Yohan Rossel face à Laurent Laskowski et Damien Defert.

Après une première expérience en World Rally Car à l'occasion du Lyon-Charbonnières (quatrième en Mini), Olivier Marty est passé à la Ford Focus pour ce Rouergue et c'était le bon choix!

Sur des routes sèches mais sales, le pilote lyonnais a été intouchable pendant deux jours, signant huit scratchs en dix spéciales. Il s'impose devant les DS3 de Jean-Michel Da Cunha et Quentin Gilbert.

Comme l'an passé, le pilote aveyronnais était trop juste pour jouer la victoire mais monte sur son quatrième podium à domicile en six ans.

À la troisième place, Quentin Gilbert a trouvé le bon setup et les bons pneus en toute fin de rallye. Trop tard pour faire mieux. Dans trois semaines, il retrouvera le volant de sa Ford Fiesta R2 en Finlande.

Quatrième pour une première en R5 sur asphalte, Julien Maurin a bien préparé le rallye d'Allemagne et en profite pour conforter sa place de leader au championnat. On retrouvera le champion de France en Fiesta WRC au Mont-Blanc début septembre.

Cinquième, Roger Feghali (Peugeot 207 S2000) remporte le Trophée Michelin devant les Porsche 997 Cup de Rouillard et Nantet alors que Frédéric Raynal décroche vaillamment la quatrième place sur sa Ford Escort RS Cosworth. :)

Avant de rouler avec la nouvelle Renault Clio R3T, Germain Bonnefis s'offre le top 10 à domicile en Porsche 996 GT3.

Du côté des tractions, on retrouve encore les références Manu Guigou (victoire Groupe N sur sa Renault Mégane RS) et Yoann Bonato (victoire de classe sur l'Opel Adam R2 officielle) dans le top 15.

En Opel Adam Cup, Jean-René Perry, déjà leader du championnat, souffle la victoire à Rémi Jouines dans le dernier chrono.

Déjà victorieux au Lyon-Charbo, Yohan Rossel (19 ans) remporte un second succès et conforte sa position de leader face aux références Damien Defert, deuxième, et Laurent Laskowski (sortie).

Dans le top 20, François Pelamourgues (Renault Clio III RS) remporte la classe R3 à domicile face à Pierre-Adrien Ferry (idem).

Après une belle bagarre contre Alexis Sirmain (Citroën Saxo VTS) samedi, Christophe Sichi (Peugeot 206 Maxi) s'impose en F2000. (Classements)

Auteur de temps intéressants le second jour (un top 15 et deux top 20) sur sa Peugeot 309 GTI, Guillaume Sirot, co-piloté par mon amie Émeline Breuil ;) , a, hélas, du abandonner. :(

Voici le résumé complet de ce rallye par ffsa.tv (la chaîne officielle de la Fédération sur Dailymotion 8) ):
Étape 1: Étape2:
ainsi que ses meilleurs moments, filmés, sélectionnés et montés par:
romromrallye (shakedown), SudRallye, romromrallye (course) et TeamMaxiCorde (Sirot - Breuil à 2'20" :) ).
auxquels j'ajouterai, enfin, ses cinquième (Tremouilles – Comps [15,9 km]) et sixième (Cassagnes [14,2 km]) épreuves spéciales, vues depuis la Peugeot 309 GTI de Guillaume Sirot et Émeline Breuil:

Tags : Championnat de France - Rallye - rouergue - Aveyron (12) - Midi Pyrénées - Rodez - Quentin Gilbert - citroën ds3 - pierre roche - Mini Cooper S - Gilles Nantet - Rouillard - porsche 997 - emmanuel guigou - renault mégane RS - FEMME - pilote - Auvergnate - Puy-de-Dôme - Caméra embarquée - peugeot 309