3 tagged articles ford fiesta st

Le coin des exploits (Fiesta & Louise, Episode III :) ) 06/11/2012

Dans ce nouveau billet je ne vais pas vous relater l'aussi vertigineuse que médiatisée tentative (réussie) de franchir le mur du son en chute libre par un parachutiste autrichien, parrainé par une célèbre marque de boissons gazeuses (par ailleurs fort impliquée dans le monde du sport automobile), le même jour que la seconde étape du Flandre Opale Rallye, évoqué ci-dessus, mais bien évoquer deux performances, assez remarquables, réalisées par deux pilotes que j'apprécie, au cours d'épreuves disputées le week-end suivant, celui des 20 et 21 octobre 2012.

La première est l'½uvre de Louise COOK, qui aura marqué les esprits (au point de se voir plébiscitée par 18% des votants d'un sondage, qu'elle termine à la seconde place derrière «l'autre Seb», visant à désigner l'homme [ou femme ;) ] du rallye) en outrepassant la douleur que lui causait, à n'en pas douter, une clavicule fracturée lors de la mauvaise réception d'un saut afin de rallier, au volant (à droite, of course :D ) de sa Ford Fiesta (MkV) ST (en), qu'elle retrouvait pour l'occasion, l'arrivée du Rallye de Sardaigne et décrocher le trentième rang final et le dixième P-WRC. (Classements)
Le coin des exploits (Fiesta & Louise, Episode III :) )

La seconde est à mettre au crédit de mon ami Frédéric RIMBEAUX, co-piloté par son fils Alexis, qui a réussi à hisser la Subaru Impreza GT Turbo familiale à la treizième (qui, après prise en compte d'une pénalité écopée par un autre concurrent pour un pointage tardif, deviendra même la douzième) position du classement final de la Finale de la Coupe de France des rallyes 2012, disputée à Gap (05), soit à quelques 800 kilomètres d'Auvillers-les-Forges (08), où il est garagiste la semaine, et ce sur des épreuves spéciales au profil très différent de ce qu'il rencontre habituellement dans le nord de la France et auxquelles les Super 2000 et Kit-Cars des cinq premiers classés étaient nettement plus adaptées, et second de sa classe, la 8 du Groupe A.

Tags : championnat du monde des rallye - Sardaigne - FEMME - pilote - Rallye - Royaume-Uni - ford fiesta st - Coupe de France - PACA - Hautes-Alpes - gap - Ardennais - Subaru Impreza - gt turbo

Fiesta & Louise (Episode II) 06/07/2012

Sous ce titre, en forme de clin d'½il à un succès cinématographique du début des années 1990, seront repris les articles (en lui souhaitant de tout c½ur que ceux-ci seront nombreux ;) ) témoignant de la profonde sympathie teintée d'admiration que m'inspire la femme pilote de rallye britannique Louise COOK, que je vous avais présenté à l'occasion du Monte-Carlo 2012. «Cook la mignonne», comme elle se surnomme elle-même («Cute Cookie» en anglais ^^ ) qui a participé, le week-end du 27 Mai 2012 à l'exigeante manche grecque du WRC, le rallye de l'Acropole (remporté haut la main par un Sébastien Loeb proprement impérial et définitivement béni des dieux, grecs et autres), qu'elle termine (ce qui est déjà une victoire en soit) classée 29e et 6e dans la catégorie "Production" (sa voiture, une Ford Fiesta MkV ST, se conformant, pour rappel, aux règlements du Groupe N). Voici, sans plus attendre, le résumé (en anglais) de sa course, commenté par elle-même:
Performance qu'elle a rééditée un mois plus tard lors du superbe rallye de Nouvelle-Zélande, où elle se classe 27e et une nouvelle fois 6e P-WRC :) en espérant qu'un jour, son talent et sa pugnacité lui ouvrent les portes de son rêve en tant que pilote: la version RS WRC de la Ford Fiesta MkVI, que voici prise en main, d'abord, en prélude au Rallye de Suède 2011, par le gentleman driver émirati Khalid Al-Qassimi : puis, dans des conditions rocambolesques comme seuls les médias d'outre-Manche en ont le secret :D , par une journaliste de la revue Autocar :

Tags : championnat du monde des rallye - Grece. - Nouvelle-Zelande - FEMME - pilote - Rallye - Royaume-Uni - ford fiesta st - Suède/Sweden - ford fiesta wrc

Rallye Monte-Carlo 2012 31/01/2012

Épreuve dont c'était la 80ème édition et qui retrouvait, après une parenthèse de trois ans en IRC, le championnat du monde des rallyes, dont c'était la manche inaugurale, disputée du 17 au 22 janvier dernier entre Valence (Drôme) et Monte-Carlo (via, entres autres, le mythique col de Turini) et que l'on pourra résumer en paraphrasant ce vers du poème (passé à la postérité pour avoir été brillamment mis en musique et chanté par Georges Brassens) de Paul Fort intitulé Le Petit cheval: «Tous derrière et lui devant», "Lui" étant bien évidement Sébastien Loeb, qui l'emporte, sur sa Citroën DS3 WRC, devant les revenants Daniel «Dani» Sordo (MINI John Cooper Works WRC) et Petter «Hollywood» Solberg (Ford Fiesta RS WRC). [Classement complet]

Résumé du rallye par l'ACM:


Si on sera indulgent concernant l'abandon précoce de mon jeune (23 ans) et plus que prometteur compatriote Thierry Neuville, celui-ci n'ayant pas d'autre prétention cette année que d'apprendre le WRC et le pilotage d'une World Rally Car, comme il a la classe et l'humilité de l'admettre lui-même, on n'en dira pas autant de «l'autre Sébastien», qui a encore fait l'étalage de toute sa vanité et de son (in)intelligence de course tout juste digne d'un champion de parc industriel de run sauvage en signant des exploits aussi ponctuels qu'inutiles avant de très violemment sortir de la route (pour la neuvième fois en dix-sept courses %) ).

On saluera, par contre, la belle prestation d'ensemble des pilotes français avec François Delecour (6ème, du haut de ses 49 printemps et pour son unique rallye de l'année... et qui sera d'ailleurs le dernier de Dominique Savignoni, son copilote, à qui «Freine tard» a tenu à rendre hommage en lui cédant le volant de la Fiesta pour l'ultime spéciale), Pierre Campana (7ème sur la seconde MINI officielle), Bryan Bouffier (15ème), Cédric «Bob» Robert (17ème et vainqueur du Groupe R) et Sébastien Chardonnet (19ème et longtemps en lutte avec le précédent cité). Et l'on adressera un coup de chapeau aux petits équipages de la Supercoupe Suzuki Swift et/ou féminins, comme Romain Fostier et Ophélie Abchiche (46èmes), Charlotte Berton et Cathy Derousseaux (48èmes) ou encore la charmante pilote anglaise Louise Cook (54ème et dernière... mais quand même aussi deuxième PWRC sur sa Ford Fiesta ST (en) ;) ), d'avoir rallié l'arrivée, ce qui est, n'en déplaise à certains, le but premier d'un rallye!
Louise Cook
Rallye Monte-Carlo 2012

Vidéo de présentation, trouvée sur son site perso (uniquement disponible en anglais, malheureusement):

Tags : championnat du monde des rallye - Monte carlo - France - PACA - Alpes de Haute Provence - Hautes-Alpes - Alpes-Maritimes - Rhone-Alpes - Ardèche - Drôme (26) - sebastien loeb - Thierry Neuville - Cédric Robert - citroën ds3 - sordo - Mini Cooper S - Solberg - Delecour - ford fiesta wrc - Ogier - Skoda Fabia - sebastien chardonnet - renault clio r3 - Charlotte Berton - Suzuki Swift - FEMME - pilote - Rallye - Royaume-Uni - ford fiesta st